Le Service civique, une expérience citoyenne et solidaire

 


 

 Auteur

Audrey Shebabo,
Chargée de communication


 

Anouk, Émilie, Laura, Roxane et Souad sont volontaires en Service civique dans des établissements et services de la FEHAP. Ces jeunes ont participé aux côtés de 70 autres volontaires à un grand rassemblement des forces de l'engagement à l'occasion de la présentation de la 5e promotion des lauréats de "La France s'engage" à l'Élysée le 31 août 2016.

 

Le label « La France s'engage » récompense les projets les plus innovants au service de la société dans divers domaines (éducation, culture, solidarité, écologie, santé, citoyenneté). La motivation et la fierté manifestée par les jeunes dans le cadre de leur engagement constituent un retour très positif de l’expérience qu’est le Service civique au sein du secteur social, médico-social et de la santé.

Service civique - Photo de groupe mini

RASSEMBLEMENT DES FORCES DE L'ENGAGEMENT A L'ELYSEE


L'Agence du Service civique a profité de cette manifestation du 31 août pour rassembler, dès le matin, 75 jeunes dans ses locaux. Accueillis par Yannick Blanc, Président de l'Agence et Haut-Commissaire à l'engagement, ils ont ensuite eu un temps de travail en atelier pour échanger sur le « Service civique demain » autour de ces questions : Pourquoi s’engager ? Qu’est-ce que mon engagement a changé dans mes envies ? Quelle perception de cet engagement par les autres ? Puis, ils ont formulé 3 propositions pour faire évoluer le Service civique, conformément aux objectifs fixés par le Président de la République d’avoir 330 000 jeunes en mission en 2018 (ils étaient 60 000 en 2015), soit la moitié d’une classe d’âge. Hausse du montant de l’indemnisation, souhait de rester dans le cadre du volontariat, communication dans les écoles et les universités : les jeunes ont donné leur avis et le fruit de ces ateliers a été restitué par un jeune « ambassadeur », l’après-midi au Palais de l'Élysée, en présence de François Hollande.

 

Service civique - AnoukJe m'appelle Anouk Langlais, j'ai 25 ans, un Master 1 en Psychologie et je rentre en Master 2 en septembre à l'université de Nanterre (Paris 10). Je me suis tournée vers le Service civique car j'étais en année de césure, je voulais me rendre utile auprès de personnes dans le besoin, changer d'univers et acquérir une expérience professionnelle, tout en restant dans mon domaine de prédilection, le social.

« Travailler auprès des personnes en situation de handicap est une forme d'engagement »

Cette expérience m’a permis de conforter mon choix de poursuivre ma formation de psychologue et de poursuivre mon engagement civique en travaillant dans des associations visant à venir en aide aux personnes handicapées.

 « Pendant 8 mois j'ai eu l'impression d'être utile »

 J'ai réalisé une mission de 9 mois au sein de la Résidence Antoine Portail (Association Monsieur Vincent), accueillant des personnes âgées dépendantes et pouvant souffrir de handicaps ou de troubles cognitifs sévères. Cette mission avoir un fort aspect relationnel : passer du temps avec des personnes isolées, les accompagner quand elles en avaient besoin dans leur vie quotidienne (courses, rangements, rendez-vous médicaux, promenades, etc.). Je participais au fonctionnement du Pôles d'activités et de soins adaptés(PASA). J'ai également mis en place un atelier de lecture hebdomadaire.

 

Service civique - Emilie

Je m’appelle Emilie Rayne, j’ai 23 ans. J'ai fait des études en anthropologie et je suis actuellement en phase de terminer un master 2 en anthropologie appliquée. Ayant du temps libre pendant cette année, j'ai souhaité m'investir dans un projet social à long terme. J'ai toujours eu un bon contact avec les personnes âgées et j'ai donc voulu m'investir auprès de ce public.

« Il est important de créer du lien avec les personnes les plus isolées simplement en passant du temps avec elles »

Je suis en Service civique au sein de la Résidence Antoine Portail (Association Monsieur Vincent), dans le 6e arrondissement de Paris. Mes missions principales sont l'accompagnement des résidents au quotidien, dans leurs activités dans la résidence et aussi pour des sorties à l'extérieur, pour faire des courses, des ballades ou encore pour les rendez-vous médicaux. Il est important aussi de créer du lien avec les personnes les plus isolées, simplement en passant du temps avec elles et en leur rendant de petits services.

 

Je suis Laura, j'ai 22 ans. L'année passée, j'ai décidé d’interrompre mes études dans le domaine social pour prendre une année sabbatique. Je recherchais une nouvelle expérience professionnelle qui me correspondait et qui pourrait m'apporter de nouvelles choses. Le Service civique permet à chaque jeune de choisir un domaine qui lui correspond et la durée qui lui convient. Il permet à chacun de tenter sa chance dans le domaine choisi, et pourquoi pas de trouver une formation ou un emploi plus tard ?

« Le Service civique m'a confortée dans mon souhait de travailler dans le social »

Cette expérience m’a confortée dans mon choix de préparer le diplôme de Conseillère en économie sociale et familiale, pour exercer auprès des personnes âgées. Je suis en Service civique au sein de la Résidence Sainte Anne d'Auray (Association Monsieur Vincent), mais ma mission se concentre davantage sur le Service de soins infirmiers à domicile. Elle consiste à effectuer des visites de convivialité auprès de personnes âgées et/ou handicapées, d'organiser et participer à des activités, jeux de société, de sensibiliser les âgés à l'utilisation de l'outil informatique, de recueillir la mémoire de ces personnes et de valoriser leurs témoignages.

 

Service civique - Roxane

Je m’appelle Roxane Turgon, j’ai 24 ans et suis diplômée en psychologie clinique depuis un an. En plus du Service civique, je travaille en tant que psychologue dans une association qui prend en charge des personnes souffrant de troubles du comportement alimentaire. J'ai choisi de faire un Service civique spécifiquement dans le champ médico-social et auprès des personnes âgées car j'avais déjà réalisé un stage en EHPAD qui m'avait plu et je souhaitais acquérir davantage d'expérience dans ce domaine.

Ma mission au sein de l'association Atmosphère est de réaliser des visites à domicile chez des personnes âgées isolées, afin de leur proposer des échanges et des activités pour les sortir de leur isolement. Cela m'a donné envie de travailler avec les personnes âgées en tant que psychologue. Pourquoi pas après ma thèse ?

 

 Christine Groetzinger, Directrice de la Résidence Sainte Anne d’Auray (92) et tutrice de jeunes :  
« Ensemble, nous réajustons la mission des jeunes. Selon leurs personnalités, leurs envies et leurs idées, nous continuons à écrire cette histoire. »

 

Service civique - Souad

Je m'appelle Souad Derbal, j’ai 21 ans et suis actuellement étudiante en psychologie. Je me suis tournée vers un Service civique pour me rendre utile et m'échapper un peu du quotidien tout en étant indemnisée.

Ma mission au sein de la maison de retraite de Sainte-Marthe (Association ISATIS) est de proposer et de participer à des activités telles que des jeux en groupe, des jeux de société, des sorties ou encore des discussions sur l'actualité avec les résidents. Cette mission m'a permis de découvrir un milieu professionnel que je ne connaissais pas. C'est une belle découverte pour mes projets professionnels à venir. Je souhaite exercer le métier de psychologue clinicienne dans un environnement hospitalier ou en gériatrie, auprès de personnes âgées.

 

>>> Pour tout renseignement, contactez service.civique@fehap.fr <<<