N°236 septembre/octobre 2014. La qualité de vie au travail : l’affaire de tous

La qualité de vie au travail n’est pas un concept nouveau. En 1975, un accord-cadre national interprofessionnel abordait déjà la notion d’amélioration des conditions de travail. En juin 2013, après plusieurs mois de discussions tendues, un nouvel accord national interprofessionnel (ANI) a vu le jour, mais il est cette fois question de qualité de vie au travail (QVT). Nul doute qu’à l’issue de ce dossier, cette notion aura pris un éclairage nouveau pour certains et aura donné à d’autres l’envie de s’atteler à la démarche QVT.

La qualité de vie au travail est multiforme, elle renvoie à la fois à chaque salarié en tant qu’individu ainsi qu’à des éléments objectifs qui structurent l’entreprise. Elle est le vecteur permettant, à travers des actions concrètes, la conciliation entre les conditions de travail des personnels et la recherche de la performance des structures. Dans un monde où les organisations n’ont de cesse de se transformer, elle apparaît ainsi comme un élément essentiel. L’ANI de juin 2013 rappelle que « la performance d’une entreprise repose à la fois sur des relations collectives constructives et sur une réelle attention portée aux salariés en tant que personnes ». La qualité de vie au travail se situe ainsi au cœur de plusieurs enjeux essentiels à la vie d’une structure : des enjeux humains, des enjeux d’articulation vie professionnelle-vie privée, des enjeux liés à l’organisation du travail, des enjeux économiques.

 Retrouvez l’intégralité de l’introduction en PDF

  RETROUVEZ DANS CE DOSSIER

Interview de François Rebsamen, Ministre du travail, de l'emploi et du dialogue social

Les salariés de l’économie sociale sont-ils plus heureux que les autres ? - Baromètre CHORUM

Le point de vue de la Haute autorité de santé (HAS)

Le point de vue des représentants des personnels

Quand les responsables d’établissements et services se saisissent de la qualité de vie au travail

. . .