Pays-de-Loire : Premier Hackathon angevin sur la mobilité des seniors

L’association du mot anglais « Hack », qui signifie l’auto-fabrication d’un programme informatique pour ses besoins, et de « marathon » donne naissance au Hackathon, qui vise à rassembler des étudiants, des porteurs de projets et des développeurs, généralement durant 35 à 48h afin de contribuer de façon collaborative au développement d’une application informatique.

La Mutualité française Anjou-Mayenne, via le Centre d’expertise national des technologies de l’information et de la communication pour l’autonomie (CENTICH) a organisé, du 11 au 13 mars 2015, en partenariat avec la Ville d’Angers, le premier Hackathon angevin sur la mobilité des seniors. Pendant 36 heures, deux équipes constituées d’étudiants de l’école d’ingénieurs en électronique ESEO d’Angers et de l’Université de Sherbrooke (Québec) ont planché, dans les locaux d’Angers Technopôle, sur la création d’une application mobile pour Smarthpone et Tablette, visant à soutenir la mobilité des personnes déficientes visuelles.

À l’issue de ces 36 heures, pendant lesquelles les étudiants ont pu bénéficier des précieux conseils d’informaticiens, d’universitaires, de techniciens, etc., les deux équipes ont été invitées à présenter leurs réalisations lors du colloque « Technologies et usages – Pour un vieillissement actif et en bonne santé dans la cité », parallèlement organisé, notamment par la Mutualité Anjou Mayenne, la MGEN et Harmonie Mutuelle à Angers.

Face au travail remarquable réalisé par les deux équipes, le jury a peiné à les départager. Ce sont finalement les étudiants de l’ESEO qui ont remporté le prix de 3000€ offerts par Thalès. Les organisateurs et la ville d’Angers se sont engagés à poursuivre le développement de l’application et à la mettre à disposition, une fois finalisée, du réseau « Ville amie des Aînés » auquel la ville d’Angers appartient.