Lancement de la Charte Dialyse

Les Etats Généraux du Rein[1] (2012 – 2013), ont mis en évidence que les patient-e-s dialysé-e-s sont ceux-celles qui rencontrent le plus de difficultés, vis-à-vis de leur traitement, mais aussi dans toutes les dimensions de leur existence. Fortes de ce constat, toutes les parties prenantes – patient-e-s, professionnel-le-s et établissements de santé – ont décidé de mettre en place la première Charte de la Dialyse.

Issue de deux années de travaux et de co-construction, la Charte de la dialyse a pour objectif de fédérer l’ensemble des acteurs autour de l’amélioration de la qualité des soins et de l’accompagnement des personnes dialysées.

La Charte comporte 15 engagements destinés aux établissements de dialyse et aux professionnels de santé, autour de trois grands axes :

-  Annonce - information – orientation – priorité à la greffe – autonomie - parcours

- Qualité des soins – transparence

- Accompagnement - bientraitance - environnement de la dialyse

Pour les premiers signataires : l’association des Assistants Sociaux de Néphrologie, la Fédération Hospitalière de France (FHF), la Fédération des Etablissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne Privés non Lucratifs (FEHAP), l’association Polykystose France, l’Association Renaloo, le Réseau International des Psychologues en Néphrologie. il s’agit donc d’une démarche ouverte et collaborative, au bénéfice du plus grand nombre : établissements de dialyse, professionnels de santé, entourage et patients.