Nos articles

 

La direction générale de l’offre de soins (DGOS), en partenariat avec l’Agence de la biomédecine, lance le programme « Cristal Image », un outil d’imagerie qui rend possible l’évaluation à distance des prélèvements et permet le partage sécurisé de données entre les sites de prélèvement et les équipe...

 

En complément du décret du 17 juillet 2015 vient d’être publié un arrêté daté du 27 mai 2016 qui vient préciser dans le cadre de projets pilotes destinés à améliorer le parcours de soins des personnes atteintes d'insuffisance rénale chronique les six régions concernées : Alsace, Aquitaine, Languedoc...

 

La FEHAP organise prochainement son Assemblée Générale Dialyse à Rennes. Cette rencontre permet de réunir les Présidents et Directeurs d’associations de Dialyse adhérents à notre Fédération.

 

La Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation (SFNDT) formule plus de 20 propositions « afin de maintenir une dialyse de qualité, saluant des points positifs d'un rapport de la Cour des comptes publié à l'automne 2015 mais critiquant des "diagnostics erronés ».

 

L'arrêté du 29 octobre 2015 publié au JO du 25/11/2015 traite de l'homologation des règles de bonnes pratiques relatives au prélèvement d'organes à finalité thérapeutique sur personne décédée.

 

La Cour des comptes a rendu public le 15 septembre 2015 un rapport sur l'application des lois de financement de la sécurité sociale, établi dans le cadre de sa mission constitutionnelle d'assistance au Parlement et au Gouvernement.

 

Cette circulaire détaille les modalités de mise en œuvre des dispositifs de l’arrêté du 25 avril 2005 relatives aux locaux, matériels techniques et dispositifs médicaux dans les établissements de santé exerçant l’activité « Traitement de l’insuffisance rénale chronique par la pratique de l’épuration...

 

La FEHAP a été auditionné par la Cour des compte le 6 mars 2015 sur la prise en charge de l'insuffisance rénale chronique terminale.

 

Cette étude était attendue depuis plusieurs années. L'étude fait 400 pages (pour plus d'information, ne pas hésiter à lire la synthèse). Ce qu'il faut retenir : la stratégie de prise en charge la plus efficiente est la greffe rénale, cette préconisation figurait dans un précédent rapport en 2012