Greffe d'organes : un nouvel outil pour améliorer l’évaluation à distance des prélèvements

La direction générale de l’offre de soins (DGOS), en partenariat avec l’Agence de la biomédecine, lance le programme « Cristal Image », il s’agit d’un outil d’imagerie rend possible l’évaluation à distance des prélèvements. Il permet le partage sécurisé de données entre les sites de prélèvement et les équipes de greffe.

Son objectif est d’ améliorer l’évaluation à distance des organes à prélever afin de choisir le greffon le plus adapté au patient receveur et le optime le processus de décision de transplantation en transmettant des images aux établissements de greffe : ils peuvent ainsi évaluer avec plus de rapidité et de sécurité les organes, en évitant aux équipes de se déplacer quand l’organe n’est pas de qualité suffisante.

 

Le programme « Cristal Image » concerne tous les établissements de santé autorisés à la greffe et/ou au prélèvement multi-organes raccordés au dispositif technique de l’Agence de la biomédecine sur chacun de leur site géographique avant le 30 septembre 2016.

Il s’agit d’une aide à la décision des équipes de greffe, lorsqu’elle reçoive une proposition de greffon de la part de la plateforme nationale de répartition des greffons, située à l’ABM.

Ce programme concerne tous les établissements de santé autorisés à la greffe et/ou au prélèvement multi-organes.

En pratique et de manière synthétique : les images produites par les établissements préleveurs seront associées au dossier du donneur dans le système d’information de l’ABM (SI Cristal), et visualisables par les professionnels de la greffe au même moment que l’ensemble des autres informations médicales concernant le donneur, de manière anonymisée et sécurisée.

 

« qu’afin de maintenir l’équité du processus d’attribution des greffons, l’ouverture du service sera opérationnelle pour tous les établissements greffeurs d’un même organe en même temps. Ainsi le déploiement débutera au 4ème trimestre 2016 pour les établissements autorisés à la greffe thoracique (greffe cardiaque et/ou greffe pulmonaire ou cœur-poumon) et la majorité des établissements préleveurs (effectuant au moins 5 prélèvements par an) ; au 1er semestre 2017 pour les établissements autorisés à la greffe hépatique et enfin pour les établissements autorisés à la greffe rénale et tous les autres établissements préleveurs ».

 

Nous attirons l’attention des établissements concernés dès à présent :

 

Une instruction N° DGOS/PF5/R3/2016/149 du 12 mai 2016 relative au déploiement de la transmission d’images numérisées pour la transplantation d’organes vise à présenter les modalités de mise en œuvre de la transmission d’images numérisées appliquée à la transplantation d’organes, détaille les principes de fonctionnement du réseau Cristal Image et les modalités de déploiement de la transmission d’images pour la transplantation d’organes et les modalités d’organisation de l’outil et son calendrier de déploiement.

 

Les établissements de santé autorisés à la greffe d’organe et les établissements autorisés au prélèvement multi-organes devront se raccorder, sur chacun de leur site géographique, au dispositif technique de l’ABM.

Selon les cas, l’instruction indique  que les établissements doivent veiller à  :

Les établissements déjà équipés se raccordent au dispositif de l’ABM et réalisent une vérification de conformité (et le cas échéant réalisent une mise à jour de leur équipement) ;

Les établissements n’étant pas raccordés au dispositif de l’ABM s’équipent des moyens de raccordement nécessaires au sein de chaque site géographique.

Les établissements de santé devront, en outre, se raccorder au dispositif technique de l’ABM afin de garantir l’ouverture du service de transmission d’images à échéance du 30 septembre 2016 =>  Les établissements de santé doivent se raccorder au dispositif technique de l’ABM par une « passerelle », sur chacun de leur site géographique avant le 30 septembre 2016.

Certains sont déjà équipés de passerelle, une mise à jour suffit.

 

 

En termes de calendrier ce service de transmission d’images sera disponible au dernier trimestre 2016. L’ABM, accompagnée par le groupement de coopération sanitaire service numérique de santé (GCS SESAN), en assure le déploiement. La DGOS et l’ABM indique

 

L’ouverture du service de transmission d’images pour la transplantation débutera en octobre 2016. Le calendrier d’accès au service est le suivant :

4ème trimestre 2016 :

- les établissements autorisés à la greffe thoracique (greffe cardiaque et/ou greffe pulmonaire ou cœur-poumon) ;

- les établissements préleveurs effectuant au moins 5 prélèvements par an.

1er semestre 2017 :

- les établissements autorisés à la greffe hépatique ;

- puis les établissements autorisés à la greffe rénale ;

- et enfin les établissements préleveurs effectuant moins de 5 prélèvements par an.

 

La transmission opérationnelle des images se fera après la validation de l’ensemble du dispositif technique par l’ABM.