Un nouveau dispositif pour l'information, dépistage et diagnostic du VIH, des hépatites virales et des infections sexuellement transmissibles

La LFSS pour 2015 a prévu le remplacement des CDAG (Consultations de dépistage anonymes et gratuits) et des CIDDIST (Centre d'information, de dépistage et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles) par les CeGIDD (Centre gratuit d'information, de dépistage et de diagnostic).

Cette évolution doit intervenir au 1er janvier 2016, les structures portant actuellement un CDAG ou un CIDDIST devront donc à terme évoluer pour prendre la forme d'un CeGIDD, sous réserve d'une habilitation en ce sens par le DG ARS.

Le décret du 1er juillet 2015 détermine les modalités d'habilitation, de fonctionnement et de financement de ces centres.

L'arrêté fixe quant à lui le cahier des charges que devront respecter les structures porteuses d'un CeGIDD.