Secteur optionnel des médecins libéraux

Il était attendu depuis près de 10 ans. Suite au dernier ultimatum lancé par la LFSS pour 2012 donné aux partenaires pour négocier un accord sur l'instauration d'un secteur dit "optionnel" et en l'absence de point d'accord entre l'assurane maladie les complémentaires santé et les syndicats de médecins, les textes visant à instaurer ce mode de tarification des médecins libéraux ont été publiés le 22 Mars 2012 date butoir fixée par les pouvoirs publics.

Donc choses promises choses dues.  

Initialement envisagé comme une refonte des secteurs 1 et 2 visant à permettre aux médecins de secteur 1 de revaloriser leurs tarifs bloqués et aux médecins de secteur 2 de maîtriser le niveau des dépassements d'honoraires, c'est finalement une solution d'élargissement de l'option de coordination qui a été privilégiée.

La solution retenue ne semble pourtant satisfaire personne en ce sens que c'est l'éléphant qui accouche d'une sourie.

En effet, ne sont finalement concernés que les praticiens du secteur 2 et parmis ces praticiens les seuls chirurgiens - gynéco-obtétriciens et les anesthésistes réanimateurs. N'est ce là qu'une première étape ou une fausse vrai bonne solution ?

Beaucoup de septiscisme quant à l'impact positif de cette mesure :

Certains y voient un effet inflationniste, d'autre un effet d'aubaine pour les médecins qui pratiquaient des dépassements "raisonnables". Peut-être néanmoins pourrait on éspérer que ceux qui pratiquaient les dépassements les plus élevés bien que de prime abord le calcul puisse être défavorable pour eux , la solvabilisation d'un niveau de dépassement garantie à 50 % pourrait toutefois les inciter à faire plus de dépassements mais à des montants moindres ceci dans le respect d'un minimum de 30% de patients sans dépassements d'honoraires.

Une chose est sûr, tout le monde est invité à sortir sa calculette : les complémentaires pour savoir à quel point la mesure est salée - les médecins pour simuler leur intérêt à agir - les patients pour savoir combien ils continueront à payer leur médecin et pour ceux qui en bénéficient du montant de cotisation de leur complémentaires.

Vous pouvez consulter les textes :

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=?cidTexte=JORFTEXT000025548073&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=1BEEBDC0B97D24E888FF562F4E4F39F9.tpdjo07v_2?cidTexte=JORFTEXT000025548142&categorieLien=id

 Vous pouvez trouver une note de synthèse qui sera complétée au fure et à mesure : http://www.fehap.fr/DATA/30_3_2012_16_36_34_note_secteur_optionnel_option _de_coordination_site.pdf