Nos articles

 

La FEHAP, NEXEM, la Croix Rouge Française, le groupe SOS et APF France Handicap ont interpelé les pouvoirs publics nationaux (la secrétaire générale du ministère des solidarités et de la santé, le Directeur Général de la Cohésion sociale et l’association des départements de France)

 

Le 16 mai 2019, partout en France, l'opération DUODAY permettra la formation de duos entre des personnes en situation de handicap et des professionnels volontaires dans de nombreuses entreprises, collectivités ou associations. Objectif : ensemble, dépasser nos préjugés et avancer vers l’inclusion.

 

Les partenaires du projet européen Erasmus + ParticipaTIC « Développement des compétences des acteurs de l’inclusion sociale des personnes handicapées » organiseront un colloque international intitulé « Environnements numériques d’apprentissage, défense des droits et handicap : renforcer les compéte...

 

Que ce soit à domicile ou en établissement, les professionnels du secteur médico-social sont amenés à accompagner des personnes âgées et des personnes handicapées jusqu'à leur décès. De nombreuses questions se posent tout au long de cette période de fin de vie.

 

La qualité, les outils (règlement de fonctionnement/contrat de séjour), les impayés, PATHOS et AGGIR sont des thèmes de formation régulièrement actualisés.

 

De nouvelles dispositions réglementaires ont été publiées en début d’année, suite au décret du 28 décembre 2018 qui définit le nouveau cadre d’intervention des entreprises adaptées.

 

L'avenant n°6 à la convention médicale permettant d'encadrer le recours à la télémédecine a été approuvé par le ministère par arrêté du 1er aout 2018 et publié vendredi au JO. Depuis, deux catégories d'actes ont été créées : la téléconsultation et la télé-expertise.

 

Une loi parue au JO du 6 février 2019 autorise, à titre expérimental dans certaines régions, les opticiens à effectuer auprès des résidents d'EHPAD des tests concernant leur acuité visuelle (contrôles de la myopie, de l'hypermétropie, de l'astigmatisme) et à adapter les lunettes ou les lentilles de ...

 

Une note d’information visant à rappeler les obligations relatives à la sérialisation, les mesures transitoires et la conduite à tenir pour finaliser sa mise en œuvre devrait être publiée avant la fin de la semaine. Les fédérations ont été concertées sur le projet en amont

 

Depuis le 1er janvier 2016, les établissements et services sociaux et médico-sociaux dont la signature d’un contrat entre les personnes qu’ils accueillent et leur structure leur est imposable, doivent désigner un médiateur de la consommation.