Enfants en danger : dans le doute, agissez !

Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des Femmes, a lancé le 1er mars 2017 le Plan interministériel de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux enfants 2017 – 2019.

Elaboré en concertation avec des militant.e.s associatif.ve.s, des chercheurs.e.s, des expert.e.s et des victimes, le plan propose en 4 axes principaux des actions visant à sensibiliser, responsabiliser et mobiliser chaque citoyen en matière de prévention et de repérage de ces violences. Il s’accompagne également de différents supports.

Pour prendre pleinement la mesure des violences faites aux enfants, et mieux les prévenir et les combattre, il a pour ambition de développer les connaissances sur les violences (axe 1). C’est en repérant plus systématiquement et en révélant davantage les violences faites aux enfants qu’elles pourront être mieux prises en compte.

Cela nécessite d’informer les familles et de former encore davantage les professionnel.le.s à leur détection et aux moyens à leur disposition pour les dénoncer (axe 2 et 3). Pour aider les victimes à témoigner davantage des violences subies, il faut également libérer et recueillir leur parole, et leur proposer une prise en charge adaptée à leurs traumatismes (axe 4). 

Lien vers le Service National d’Accueil Téléphonique de l’Enfance en Danger : http://www.allo119.gouv.fr/