Maisons d'assistants maternels : un rapport sénatorial liste 10 recommandations

Le Sénat, et plus particulièrement Mmes Cayeux et Meunier se sont penchées sur les maisons d'asssistants maternels (MAM). Le rapport, qui vient d'être rendu public, dresse 10 recommandations concernant les MAM :

Recommandation n° 1 : Mettre à jour régulièrement le guide ministériel afin de tenir compte des retours d’expérience et d’actualiser, de modifier ou de préciser les recommandations qu’il formule

Recommandation n° 2 : Lever, par une communication au niveau national et sans recourir à des textes normatifs, les ambiguïtés juridiques qui donnent lieu à des interprétations divergentes de la part, notamment, des services de PMI.

Recommandation n° 3 : Permettre l’attribution du prêt à l’amélioration du lieu d’accueil à la personne morale propriétaire ou locataire du local affecté à l’usage d’une MAM.

Recommandation n° 4 : Engager, après en avoir fait le bilan, la généralisation du versement du complément de mode de garde (CMG) en tiers-payant.

Recommandation n° 5 : Engager une réflexion sur une réforme en profondeur des aides à la garde d’enfant afin d’assurer une réelle liberté de choix aux familles.

Recommandation n° 6 : Mieux former les assistants maternels à l’exercice en MAM à l’occasion de leur formation initiale et proposer systématiquement cette formation aux personnes qui en sont dispensées.

Recommandation n° 7 : Favoriser le recours à des formations professionnelles, en autorisant les remplacements temporaires et en mettant en place un système de tiers-payant.

Recommandation n° 8 : Prendre en compte, dans les schémas départementaux de services aux parents, l’offre représentée par les MAM et développer un accompagnement incitatif permettant d’orienter les ouvertures de MAM vers les zones où des besoins particuliers sont identifiés.

Recommandation n° 9 : Prendre en compte le développement des MAM dans la future convention d’objectifs et de gestion qui devra être signée entre l’Etat et la Cnaf.

Recommandation n° 10 : Interroger la structuration des métiers de la petite enfance pour lutter contre la segmentation de ce secteur.

> Consultez le rapport sur le site du Sénat