Nos articles

 

Le défenseur des droits vient de formuler des recommandations afin d'améliorer la connaissance statistique de la situation et des besoins des personnes handicapées.

 

A compter du 1er décembre 2017, Brigitte Bernex remplace Annick Deveau en tant que directrice de projet de la réforme de la tarification des établissements et services sociaux et médico-sociaux pour personnes handicapées.

 

La FEHAP organise le mercredi 24 janvier 2018 la deuxième édition de sa Journée Nationale Handicap.

 

La seconde édition du guide « Pas à pas - Du désir d’enfant à son entrée à la maternelle » élaboré par le groupe national des parents en situation de handicap de l’APF vient de paraître

 

La FEHAP organisera le mercredi 24 janvier 2018 la deuxième édition de sa Journée Nationale Handicap. Cette journée s'articulera autour de deux temps forts : une matinée consacrée à l'inclusion et à l’autodétermination des personnes en situation de handicap, et une après-midi consacrée aux nouveaux ...

 

La FEHAP lance une enquête flash sur les systèmes d’informations de ses adhérents SSIAD, SAAD, SPASAD afin de réaliser un état des lieux des logiciels existants et de l’utilisation qui en est faite au regard des besoins d’échange d’informations au sein de ces services.

 

La rapporteure spéciale des Nations Unies a rendu ses premières observations sur la mise en œuvre en France des droits des personnes handicapées. Parmi les conclusions de son rapport, elle indique la nécessité pour notre pays de _« revoir et transformer son système en profondeur afin de fournir des ...

 

Le Groupe technique national Serafin-PH s’est réuni le 28 septembre 2017. Lors de la réunion, des présentations ont eu lieu sur les résultats de l’enquête de coûts Serafin-PH 2015, ainsi que sur les travaux en cours visant à identifier des marqueurs de charge en accompagnement pour préparer l’étude ...

 

Adhérents SSIAD et SPASAD : vous pouvez encore vous pré-inscrire sur le site de l'ATIH afin d'être informés de l'ouverture de l'appel à candidatures de l'ENC SSIAD

 

L'État a été condamné, le 12 octobre dernier, à verser une indemnisation de plus de 30 000 euros à un enfant autiste et à sa famille pour défaut d'accompagnement adapté par un SESSAD.