Dispositif ROC de télétransmission pour des factures dématérialisées avec les mutuelles et autres complémentaires santé et les établissements de santé

Le projet ROC vient compléter le dispositif déjà mis en œuvre pour dispenser le patient de l’avance des frais « assurance maladie obligatoire ». L’objectif est ambitieux : dématérialiser et systématiser les échanges entre les hôpitaux et les organismes d’AMC. Pour ce faire, les services en ligne mis à disposition des établissements par les AMC leur permettront de connaître, en temps réel, les éléments de couverture d’un assuré, de simuler la prise en charge de ses prestations hospitalières, de calculer avec exactitude le montant à facturer à l’AMC et, par conséquent, le reste à charge pour le patient.

 

La DGOS précise sur son site que :

« Cette mise à disposition de la documentation technique en vue de son appropriation par les acteurs marque le début de la phase d’expérimentation de ROC sur le champ MCOO (médecine, chirurgie, obstétrique et odontologie), y compris en hospitalisation à domicile.

Les managers hospitaliers ainsi que les éditeurs de logiciels de GAP se sont d’ores et déjà engagés dans la démarche.

Aux côtés des AMC, 3 opérateurs joueront un rôle moteur pour les accompagner : le GIE SESAM-Vitale, l’ASIP Santé et l’agence nationale d’appui à la performance (ANAP) ».

 

Pour en savoir plus sur ce dossier tous les supports sont disponibles http://social-sante.gouv.fr/professionnels/gerer-un-etablissement-de-sante-medico-social/performance-des-etablissements-de-sante/simphonie/roc