Publication d’un guide ADEME portant sur la problématique des déplacements

Les établissements de santé, soumis aux plans de protection de l’atmosphère, ont l’obligation légale de réaliser un Plan de déplacement entreprise (PDE).

Par un guide méthodologique, l’ADEME propose à tout établissement (entreprises privées ou publiques, collectivités locales, administrations, établissements scolaires, hospitaliers) une procédure pour prendre en compte la problématique des déplacements. Il convient de rappeler que les transports sont à l’origine d’un tiers de émissions de dioxyde de carbone.

Le Plan de déplacements entreprises
(PDE) est un ensemble de mesures visant à optimiser les déplacements liés aux activités professionnelles en favorisant l’usage des modes de transport alternatifs à la voiture individuelle. Il comprend les déplacements liés aux activités professionnelles : les trajets domicile/travail mais aussi les déplacements professionnels des collaborateurs, des clients et des partenaires.

Outil de mobilité durable, le PDE agit à la fois sur l’amélioration des conditions de transports du personnel, sur la rentabilité des coûts liés aux véhicules (frais d’entretien et de fonctionnement, parkings…) et sur la protection de l’environnement (meilleure efficacité énergétique, réduction des émissions de gaz à effet de serre).
Principalement axé sur une optimisation des déplacements liés aux activités professionnelles par la promotion de modes de transport alternatifs, ce plan permet de limiter son empreinte carbone mais aussi d’améliorer les conditions de travail des salariés.

L’ADEME précise que de nombreuses mesures entrent dans le cadre d’un PDE : 

• la promotion du vélo : mise en place d’un stationnement sécurisé ; de vélos de service, diffusion d’un « kit vélo », ...
• l’encouragement à l’utilisation des transports publics
• la garantie du retour à domicile
en cas de circonstances exceptionnelles pour les usagers des modes de transport alternatifs
• la mise en place d’un service d’autopartage, permettant de mieux gérer les déplacements professionnels et pouvant offrir un service de mobilité ponctuel complémentaire hors horaires du travail ;
• l’incitation au covoiturage

Trois bonnes raisons pour mettre en place un PDE :

  1. une raison économique (diminution des coûts dédiés aux transports et au stationnement, optimisation du fonctionnement de l’établissement à travers ses déplacements..), 
  2. une raison sociale (diminution des frais de déplacements domicile/travail des salariés, amélioration des conditions de travail et de transport). Le PDE est aussi un outil de dialogue social
  3.  une raison écologique : limitation des nuisances (pollution atmosphérique, bruit), réduction de la demande énergétique… 

Avec la mise en place d’un PDE, l’établissement de santé peut s’illustrer sur son territoire comme un exemple dans le domaine du développement durable et au-delà de la problématique écologique cet outil de dialogue social permet d’imaginer des réponses aux problématiques économiques.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les sites de l’ADEME et du Ministère de l’environnement.