Recommandations relatives à la maîtrise des conséquences sanitaires liées à la période hivernale

La circulaire du 23 octobre 2008 relative à la maîtrise des conséquences sanitaires propres à la période hivernale rappelle que les risques infectieux et météorologiques liés au froid sont accrus pendant cette période et émet des recommandations afin de les prévenir.

1) Impact des conséquences sanitaires liées à la période hivernale et dispositif de prévention.
Cette circulaire rappelle les risques liés aux pathologies infectieuses et les risques de morbidité et de mortalité pour les populations les plus exposées au froid. Enfin le risque d’intoxication au monoxyde de carbone dû aux émanations des appareils de chauffage  est également rappelé.

Le dispositif de prévention mis en place par l’INPES sur ces différents risques est également détaillé.

2) Vaccination des personnels et des patients fragilisés en établissements de santé et médico-social.
Cette circulaire recommande, en raison de l’impact négatif du virus de la grippe en établissements de santé et médico-sociaux la mise en place d’une campagne de vaccination à l’égard :
• des personnes hospitalisées ou hébergées (personnes âgées de 65 ans et plus et personnes atteintes de pathologies cardiaques, broncho-pulmonaires, métaboliques, rénales ou immunologiques), qui sont particulièrement fragiles et chez lesquelles l’infection grippale peut être la cause de complications, voire de décès ;
• des professionnels de santé qui sont au contact régulier des personnes à risque car, outre le fait qu’ils peuvent être eux-mêmes malades, ils peuvent contribuer à l’introduction et à la diffusion de la grippe dans l’établissement.

Cette circulaire informe également qu’une note du 03 octobre 2008 « rappelle ces recommandations aux directeurs d’établissements de santé et d’établissements médico-sociaux. Elle recommande de prévoir dans chaque établissement, les mesures actives et nécessaires à la protection du personnel et de veiller notamment à mettre en place des campagnes de promotion de la vaccination et des séances de vaccination».

Enfin, elle recommande l’utilisation de mesures barrières simples pour éviter la diffusion de l’agent infectieux : lavage des mains, port de masques, utilisation de mouchoirs à usage unique….

3) Nécessité d’une permanence des soins sur le territoire de santé
Cette circulaire rappelle aux préfets et ARH que la permanence des soins doit être maintenue, et de veiller à la coordination des établissements de santé, des services d’urgences y compris lors des vacances scolaires et des périodes de fêtes de fin d’année.
Enfin, la permanence des soins doit être assurée en cas de défaillance électrique. La circulaire du 8 décembre 2006 prévoit que « les établissements de santé vérifient leur inscription au service prioritaire, la fiabilité des installations de secours, les délais de réalimentation en cas d’avarie électrique sur les tronçons d’alimentation, les conditions de maintenance. Ils procèdent également à des tests périodiques de leur source de remplacement ».

4) Dispositif sociaux et médico-sociaux :
« Il est rappelé que les établissements d’hébergement de personnes âgées ont l’obligation de réaliser un « plan bleu » détaillant les modalités d’organisation à mettre en œuvre en cas de crise sanitaire ou météorologique, conformément aux dispositions de l’article D. 312-155-4-1 du CASF. L’un des éléments essentiels de ce plan est la convention conclue avec un établissement de santé à proximité. Les directeurs des ARH s’assurent de la coopération des établissements de santé et interviennent, en tant que de besoin, pour faciliter la signature des conventions non encore conclues entre les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et les établissements de santé. Ils peuvent, à cet égard, prendre l’attache des directeurs de DDASS.
Enfin, la note DGAS du 14 juin 2007 a étendu aux établissements pour personnes handicapées la mise en place de « plans bleus » détaillant les modalités d’organisation à mettre en œuvre en cas de crise sanitaire ou météorologique. »