Soutien psychologique des personnes sourdes et malentendantes : instruction du 12 décembre 2012 à l’attention des directeurs généraux des ARS

Dans le cadre du plan national en faveur des personnes sourdes et malentendantes 2010-2012, les pouvoirs publics ont souhaité accorder une attention particulière à la prise en charge de la détresse psychologique des personnes sourdes, malentendantes, devenues sourdes, souffrant d’acouphènes, d’hyperacousie et/ou de troubles associés.

Plusieurs mesures du plan répondent à cette préoccupation (mesures 11, 34, 35 et 36). Deux problématiques particulières se posent pour les personnes sourdes et malentendantes :

‐ l’accès à des soins en santé mentale adaptés aux personnes sourdes, du fait de leur difficulté de communication et de la méconnaissance des effets de la surdité par les professionnels ;

‐ la prise en charge de la souffrance psychique induite, ou majorée, par la surdité, ainsi que celle des personnes malentendantes, devenues sourdes, souffrant d’acouphènes, ou d’hyperacousie et de troubles associés.

 

L’instruction du 12 décembre 2012 propose aux ARS une méthodologie de recensement des ressources locales compétentes en matière de soutien psychologique des personnes sourdes et malentendantes, afin de mettre en œuvre les mesures 11 et 35 du plan national en faveur des personnes sourdes et malentendantes 2010-2012 :

- recensement par les ARS des réseaux de professionnels sensibilisés aux troubles spécifiques des personnes sourdes et malentendantes ;

‐ mise à disposition dans les MDPH de l’information sur les aides psychologiques accessibles au public sourd et malentendant ainsi recensée ;

‐ aide aux personnes sourdes et malentendantes à l’accès aux ressources compétentes locales en matière de soutien psychologique.

 

Ces éléments permettront également de répondre en partie à l’action 8 de la mesure 3 du programme national d’actions contre le suicide 2011-2014, laquelle vise à prévenir et

accompagner la détresse psychologique des personnes sourdes et malentendantes.

 

Les objectifs attendus de ce recensement sont notamment les suivants :

‐ identification des professionnels, notamment travaillant au sein de réseaux participant à la prise en charge et au soutien psychologique des personnes sourdes et malentendantes, en précisant les collaborations sanitaire/médico-social ;

‐ identification et valorisation des actions locales déjà mises en place ;

‐ constitution d’un annuaire régional ou infrarégional pouvant être mis à disposition des usagers, notamment par le biais des MDPH ;

‐ première identification de besoins non satisfaits au niveau local pouvant déboucher, le cas échéant, sur l’émergence d’actions particulières à inscrire dans le cadre des schémas régionaux d’organisation des soins (SROS) ou d’organisation médico-sociale (SROMS).

 

Annexe 1 : composition du groupe de travail

Annexe 2 : liste des unités d’accueil et de soins pour les patients sourds

Annexe 3 : liste des centres d’évaluation et de réadaptation des troubles de l’audition

Annexe 4 : équipes pluridisciplinaires pour la prise en charge des personnes acouphéniques et/ou hyperacousiques