Un décret élargit les compétences des sages-femmes en matière d'IVG et de vaccination

Prévu par la Loi de modernisation de notre système de santé, un décret paru au JO le 5 juin 2016 élargit les compétences des sages-femmes. 
 
Ce nouveau texte autorise les sages-femmes à vacciner l'entourage immédiat de la mère et du nouveau-né, "dès la grossesse de la mère et pendant la période de huit semaines qui suit l'accouchement". L'entourage proche "comprend les personnes vivant dans le même domicile que l'enfant ou fréquentant régulièrement ce domicile, ou étant chargées de sa garde régulière en ce lieu."

Les sages-femmes peuvent également pratiquer des IVG médicamenteuses lorsque celles-ci justifient d'une "pratique suffisante et régulière des IVG médicamenteuses dans un établissement de santé, attestée par le directeur de cet établissement sur justificatif présenté par le responsable médical concerné". Les sages-femmes sont également autorisées à prescrire un arrêt de travail, jusqu'à 4 jours maximum et renouvelable une fois dans le cadre d’une IVG réalisée par voie médicamenteuse.