Un rapport IGAS pour conforter et orienter le développement de l’HAD ?

Sortira ? Sortira pas ? L’Inspection Générale des Affaires Sociale (IGAS) a rendu public son rapport sur l’Hospitalisation à Domicile (HAD). Cette mission fait le point sur l’état de développement de cette modalité de prise en charge encore insuffisamment connue. A partir des constats faits les inspecteurs et le conseiller générale des établissements de santé en charge de cette mission, formulent des préconisations quant aux orientations à adopter pour favoriser la prise en charge médicale au domicile.

La FEHAP qui a été auditionnée par cette mission (la FEHAP représentant 64% de l’offre en HAD) a pu donner son point de vue quant aux perspectives souhaitables pour ce champ d’activité. En effet, l’HAD devrait avoir encore de beaux jours devant elle compte-tenu notamment de la concentration des plateaux techniques en court séjour ; du vieillissement de la population mais surtout du choix de la population d’être soigné à son domicile. Pourtant la maturité du modèle HAD ne permet pas aujourd’hui de conclure à la pertinence de l’efficience médico-économique. La trop grande hétérogénéité engendrée par l’absence de cadre national précis joue contre la démonstration d’un bénéfice réel de la prise en charge au domicile. Il va néanmoins bien falloir repenser l’amont et l’aval de l’hôpital dans sa globalité et surtout trouver des solutions concrètes d’amélioration puisque on ne peut plus penser les politiques de santé publique sans penser « parcours coordonné ». Cette fluidification des trajectoires ne pourra se faire sans les véritables professionnels de la coordination de la prise en charge au domicile que sont notamment les structures d’HAD. Pour qu’une véritable coordination s’instaure il va falloir que les acteurs du domicile dans leur grande diversité trouvent un langage commun. Le rapport de l’IGAS donne quelques pistes pour construire ce langage. Vous pouvez le consulter en cliquant sur le lien suivant :
http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/104000664/0000.pdf