Unités cognitivo-comportementales en SSR

Dans une circulaire du 26 janvier dernier, la Direction générale de l'offre de soins (DGOS) détaille la répartition des 4,8 millions d'euros alloués, via le Fonds pour la modernisation des établissements de santé publics et privés (FMESPP), aux Unités cognitivo-comportementales (UCC) en Soins de suite et de réadaptation (SSR) identifiées en 2010 dans le cadre du plan Alzheimer. Soit 200 000 euros pour chacune des 24 UCC réparties dans 19 régions. L'attribution de cette subvention aux établissements doit faire l'objet d'un avenant au Contrat pluriannuel d'objectif et de moyens (CPOM), signale la DGOS.

Et celle-ci de rappeler que les unités ainsi concernées comportent chacune entre 10 et 12 lits, disposent d'un plateau technique de réadaptation aux actes de la vie courante adapté aux activités thérapeutiques et d'un plateau de réhabilitation cognitive. Les chambres ne doivent comporter qu'un seul lit. À cela s'ajoutent un espace de déambulation, un environnement sécurisé et rassurant, ainsi qu'un lieu commun de vie sociale et d'activité, précise la DGOS