Limiter l’impact environnemental des produits d’entretien : agir au quotidien

   Dans la grande majorité des produits d’entretien se trouve des substances chimiques. Ces substances peuvent, de par leur nature et leurs propriétés, porter atteinte aux personnes et à l'environnement. Une gestion responsable de ces produits et de leurs déchets est donc nécessaire pour limiter leurs impacts sur la santé et la planète. 

Au quotidien les établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux utilisent de nombreux produits chimiques. Même s’ils sont maintenant largement conscients des risques sur la santé liés à leur utilisation, il est nécessaire de préciser que ces produits peuvent avoir un impact véritablement néfaste sur l’environnement.

En effet les substances chimiques contenues dans les produits d’entretien, conçus pour notre hygiène et notre confort sont pourtant sources de :

  • pollution de l’air, car émetteurs de COV (composés organiques volatils) qui sont nocifs pour la santé (problèmes respiratoires, allergies) mais contribuent aussi au réchauffement climatique car augmentent la couche d’ozone.
  • pollution de l’eau (D’après l’ADEME, 50% des phosphates rejetés dans les eaux françaises proviennent des produits d’entretien ; or, ces derniers entrainent la prolifération d’algues, qui empêchent l’oxygénation de l’eau et constituent donc une menace pour la biodiversité aquatique).

Un acte si anodin que de nettoyer le sol avec un détergent peut donc avoir un impact environnemental insoupçonné et néfaste. Une réflexion est alors à mener sur les produits utilisés.

 

Choisir c’est agir

Le choix des produits d’entretien est donc la première étape pour réduire les nuisances dues à leur utilisation. La FEHAP vous encourage à opter pour des produits d’entretien respectueux de l’environnement et de votre santé, affichant un écolabel. Celui-ci garantit son efficacité et le respect de l’environnement sur l’ensemble du cycle de vie du produit.

Un autre moyen d’agir est de gérer au mieux les déchets liés à ces produits. En ce sens, la FEHAP vient de mettre en ligne une fiche technique et juridique sur les déchets chimiques et toxiques.

 

Le siège de la FEHAP veut montrer l’exemple 

La Fehap, soucieux de ses impacts sur la santé de ses collaborateurs et de la planète, utilise au quotidien des produits écologiques pour l’entretien de ses locaux au siège.