Observatoire ANAP du développement durable : la campagne 2017 est ouverte au 1er juin 2017

Les Fédérations (FEHAP, FHF, FHP, UNICANCER, FNEHAD, SYNERPA, UNIOPSS, NEXEM, FNAQPA) ont  signé début mai 2017 une convention d’engagement volontaire pour un Développement Durable avec huit autres fédérations du secteur sanitaire et médico-social, l’ANAP et les ministères en charge de la santé et du Développement Durable. Cette convention invite chaque structure à engager des actions spécifiques et adapter son fonctionnement pour un développement plus durable.

Cette convention prévoit qu’une fois par an, chaque structure puisse valoriser son investissement en évaluant la maturité de son organisation au regard des enjeux de Développement Durable.

L’ANAP a été missionnée pour mettre en œuvre cet outil d’auto-évaluation appelé Mon observatoire du Développement Durable accessible sur http://rse.anap.fr.

Cet observatoire compte 32 questions et nécessite 4h de travail de collecte et renseignement des données. Il restitue instantanément à la structure une analyse de sa maturité et propose un premier plan d’actions.

L’observatoire de la RSE en santé permet de mesurer la maturité de sa structure sur le Développement Durable

La conception de cet observatoire s’est déroulée entre septembre 2016 et février 2017. Elle s’est appuyée sur le travail précédemment réalisé dans le cadre du Baromètre du Développement Durable.

C’est un travail qui a fortement mobilisé les établissements et structures sanitaires et médico-sociales. Huit ateliers de travail ont été organisés et ont réuni plus de 90 établissements et services pour identifier les enjeux majeurs du Développement Durable dans les structures de santé.

Les fédérations (FEHAP, FHF, FHP, UNICANCER, FNEHAD, SYNERPA, UNIOPSS, NEXEM, FNAQPA) ont également contribué aux travaux ainsi que les principaux acteurs institutionnels (DGOS, DGCS, CGDD, CNSA, HAS, ADEME, Caisse des dépôts, CLAPS) et d’autres parties prenantes dans le cadre de la consultation publique (Pôle Emploi, CNAF, le CNAM ainsi que des universités proposant des masters DD en santé).

 

Un observatoire simple et complet

L’observatoire est composé de 32 questions réparties sur 6 axes : gouvernance, sociétal, social, environnemental, achats responsables et axe économique. Ces questions permettent de calculer des indicateurs chiffrés et non chiffrés. Ces indicateurs ne sont pas exhaustifs : ils donnent une indication de la maturité de la structure selon les résultats qu’il obtient.

Chaque structure est libre de s’autoévaluer sur un ou plusieurs axes de son choix. Il faut compter environ 4 heures pour collecter et renseigner l’intégralité de l’observatoire. Chaque année, la structure peut comparer ses résultats avec les autres structures comparables et apprécier ses évolutions par rapport à ses résultats de l’an passé.

 

La campagne 2017 est ouverte au 1er juin 2017

La période de renseignement de l’observatoire est aujourd’hui ouverte. Chaque structure qui le souhaite, a jusqu’au 1er septembre 2017 pour le renseigner. N’hésitez pas à solliciter l’aide de l’ANAP sur l’espace dédié dans l’observatoire.

La première campagne d’auto-évaluation par les structures est lancée lors de la semaine européenne du Développement Durable. Tous les établissements et services seront invités à se rendre sur http://rse.anap.fr, créer leur compte et répondre aux questions pour leur structure. Le temps nécessaire pour répondre à l’ensemble des questions a été évalué à 4 heures par les établissements testeurs.

Une restitution immédiate donne les grandes tendances et propose un plan d’action personnalisé ainsi qu’une sélection de ressources utiles pour la mise en œuvre. Un espace de discussion http://rse.anap.fr/forum/RSE/board/51 permet l’échange entre les structures sur les sujets d’intérêt.

Une synthèse nationale sera restituée en octobre 2017.

Nous comptons vivement sur vous pour renseigner cet observatoire.