Félicitations aux lauréats des trophées du développement durable 2013 !

Les Trophées du Développement Durable sont une reconnaissance de l’engagement des établissements sanitaires et médico-sociaux dans le développement durable. Ils soutiennent des initiatives remarquables et sont une source d’inspiration pour les démarches de responsabilité sociétale et environnementale de tout le secteur de la santé.

Les Trophées sont remis par un jury constitué autour des représentants des fédérations hospitalières (FHF, FEHAP, FHP, UNICANCER).

Les établissements lauréats ont présenté des expériences exemplaires et innovantes, qui peuvent être adaptées ou reproduites dans d’autres structures, et qui placent le lauréat au delà des exigences de la réglementation.

 En 2013, 67 dossiers de candidature ont été reçus et analysés, dont 15 dossiers d'établissements adhérents à la FEHAP. 

Les établissements étant très divers, par leur taille, leur activité ou leurs moyens, plusieurs catégories de trophées ont des lauréats ex-aequo, afin de mettre en valeur des initiatives très différentes mais toutes de grande valeur.

Nous félicitons les lauréats 2013, dont les 5 établissements privés non lucratifs primés cette année :  

L’Ehpad Emmaüs Diaconesses à Strasbourg, primé dans la catégorie "meilleur démarrage dans le développement durable

L’Ehpad menait déjà plusieurs actions éco-responsables (tri déchets, énergies renouvelables, achats responsables, biodiversité …) et, en 2012, a défini une politique globale pour aller plus loin. Le plan a été établi à partir de plusieurs diagnostics : enquête, analyse des données existantes, contacts avec les partenaires et collectivités extérieures.

Le résultat est l’établissement d’une charte, un plan de communication sur les éco-gestes, et un plan d’actions global.

Un des points forts de la démarche est l’ouverture sur l’extérieur, l’intégration des parties prenantes, la qualité de la réflexion, le management participatif. Elle témoigne d’une vision large et à long terme de la démarche de développement durable, les projets sont variés, à l’échelle des moyens de l’établissement, mais bien maîtrisés et pertinents.

Le centre de soins de suite et réadaptation La Clauze à Saint-Jean-Delnous dans la catégorie "Initiative sociale"

La politique développement durable de l’établissement a un volet qualité de vie au travail et bien traitance des salariés. L’établissement mène une politique d’emploi durable pour l’ensemble du personnel basée sur une coresponsabilité employeur / salariés.

Elle englobe :

- la prévention des risques professionnels,

- la recherche de l’adéquation entre vie professionnelle et vie personnelle,

- une culture d’appartenance à communauté professionnelle.

Les outils sont nombreux : baromètre social, tableau de bord pour le pilotage de la gestion prévisionnelle des emplois et des carrières, dialogue social, cartographie des risques professionnels, indicateurs...

Les résultats sont positifs en termes de satisfaction, stress, enrichissement des compétences, reconnaissance au travail, réduction de l’absentéisme et la marge financière dégagée a été réinvestie pour l’amélioration de la qualité de vie au travail

 

L’hôpital de la Renaissance sanitaire à Villiers-Saint-Denis dans la catégorie " Initiative environnementale – Biodiversité"

L’hôpital est situé au cœur d’un parc boisé de 42 ha, avec un cours d’eau, de nombreuses espèces animales et végétales.

Soucieux de préserver cet environnement, l’établissement mène une démarche de gestion raisonnée du parc qui permet de préserver et recréer un juste équilibre de l’éco-système, donner une bouffée d’oxygène dans cette région viticole à forte utilisation de produits phytosanitaires, promouvoir la connaissance des arbres, partager ce capital naturel avec les patients, les visiteurs et le personnel.

De nombreuses actions sont menées :

- plantations pour favoriser la biodiversité et repeuplement abeilles,

- destruction d’un barrage sur ru pour permettre la libre circulation des poissons,

- mise en jachère de prairies pour favoriser la biodiversité et le repeuplement des colonies d’abeilles,

- chemins de promenade,

- entretien du parc avec un ESAT,

- maintien des arbustes en taille basse pour favoriser la nidification,

- compostage

- station de traitement des eaux…

L’Institut Saint-Pierre à Palavas-les-Flots dans la catégorie "Initiatvie environnementale, énergie, bâtiment, eau"

 Depuis 2008, de nombreuses actions sont mises en place à l’Institut et portent sur l’ensemble des volets du développement durable.

En matière de performance énergétique et de protection de l’environnement, les résultats obtenus sont probants :

- les économies d’énergie (électricité : -20% en 4 ans, gaz : -17%),

- les économies d’eau, qui sont un enjeu important dans cette région en déficit (consommation -45% en 4 ans),

- la réduction des gaz à effet de serre (action sur les transports sanitaires visant à avoir plusieurs enfants par véhicules au lieu d’un, 700 000 km parcourus en moins par an)

D’autres projets d’amélioration de la performance énergétiques sont en cours : solution de géothermie avec pompe à chaleur d’eau de mer, installation de solaire thermique, poursuite de l’action pour réduire la pollution due aux transports.

Les différents programmes d’actions sont gérés et suivis dans le cadre d’une démarche EMAS (Système de Management Environnemental et d’Audit), un programme européen pour l’environnement.

 L’association ECHO (Expansion des Centres d’Hémodialyse de l’Ouest) à Nantes pour le prix FEHAP 

L’association ECHO est un établissement de santé composé d’une trentaine de structures de dialyse réparties sur la région Ouest. Les problématiques sont donc très spécifiques et peu comparables à celle d’un établissement mono-site.

Plusieurs actions pour diminuer l’impact environnemental de l’association ont été menées :

- la collecte sélective des déchets, avec notamment une action sur le tri et la récupération du papier,

- la réduction des gaz à effet de serre liés aux transports par l’installation d’un système de vidéoconférence qui a permis d’éviter près de 26 000 km et 344 h de trajet en un an,

- une réflexion poussée avec un fournisseur de sets de soins pour réduire les déchets liés à l’usage unique.

N'hésitez pas à découvrir l'ensemble des projets primés !