« Le pouvoir d’être utile », nouvelle campagne du Service Civique à laquelle la FEHAP s’est associée !

Cela fait 8 ans que ce dispositif permet à des jeunes de tout horizon de vivre des expériences uniques et d’accéder au « pouvoir d’être utile ».  En 2017, ce ne sont pas moins de 125 000 jeunes volontaires qui ont réalisé une mission de Service Civique. Dans le réseau FEHAP, près de 800 volontaires ont effectué une mission de Service Civique depuis l’obtention de l’agrément en 2012 avec près de 400 structures d’accueil. Une croissance qui devrait se poursuivre puisque l’Agence nationale du Service Civique souhaite atteindre 150 000 volontaires en 2018.

Des missions pour créer et maintenir le lien social

Pour atteindre cet objectif et continuer de valoriser le Service Civique à l’occasion de ses 8 ans d’existence, une nouvelle campagne de communication « Le pouvoir d’être utile » a été lancée le 7 mars autour d’un film publicitaire (télévision, salles de cinéma et internet), un affichage national dans les gares et une campagne de recrutement des jeunes en ligne. Elle s’appuie sur des volontaires filmés en pleine action pendant leur mission. Parmi ces volontaires on aperçoit Zrenda, 22 ans, engagée à Atmosphère Aides et  Soins à Domicile. L’objectif de cette mission est de créer et de maintenir le lien social des personnes âgées en effectuant des visites de convivialité à leur domicile. « J’ai fait mon service civique afin de travailler le lien avec la personne et j’ai pu découvrir des professions que je ne connaissais pas forcément », précise la volontaire.

Pour voir le making of, cliquez ici

Un apport personnel et professionnel

Cette expérience est utile pour soi-même et pour les autres. Elle permet de se découvrir, de s’inscrire dans la société. Mais également utile d’un point de vue professionnel. Les missions permettent d’être immergé et d’explorer de nouveaux horizons tout en développant de nouvelles compétences. Cela peut permettre de construire, consolider son parcours professionnel et pourquoi pas, de découvrir un métier ! La récente étude de l’IFOP pour l’Agence du Service Civique révèle que 87% des responsables RH interrogés ont une bonne image du service civique quand 75% le perçoivent comme un atout et 64% comme une incitation à recruter un jeune.

Une expérience plus en plus valorisée

A l’occasion des 8 ans du Service Civique, les entreprises Adecco France, Casino, La Poste et Up Group ont signé une charte d’engagement en vue du lancement d’un club de promotion et de valorisation du Service Civique en entreprise. La fondation Deloitte et le groupe Bolloré sont également intéressés pour les rejoindre. Les signataires s’engagent à faire connaître le Service Civique auprès de leurs équipes comme un atout dans l’intégration et l’évolution professionnelle des jeunes. Ils vont notamment engager une réflexion autour de l’identification et la reconnaissance des compétences acquises en Services Civique, qui sont transposables dans les métiers proposés par ces entreprises.

Retrouvez ici le film de la campagne et plus d'inormations sur www.service-civique.gouv.fr et sur twitter #LePouvoirDetreUtile

Zoom sur

Mais qu’est-ce que le Service Civique ? Créé en 2010, ce dispositif permet à tous les jeunes de 18 à 25 ans et jusqu’à 30 ans en situation de handicap de s’engager volontairement au service de l’intérêt général au sein d’une association, d’une fondation, d’une collectivité territoriale, d’un établissement public, d’un bailleur de logement social ou encore des services de l’Etat. 9 domaines d’action peuvent être découverts pour un engagement de 6 à 12 mois, avec indemnisations et ce sans condition de diplôme. Quels critères de sélection ? La motivation, le sens du service, la solidarité, le civisme, la citoyenneté ou le savoir être.