Nos articles

 

Le présent appel à candidatures a pour objectif de mettre en place des dispositifs de consultations dédiées en région au bénéfice des personnes en situation de handicap afin de permettre de répondre aux besoins non couverts ou difficilement couverts pour des soins courants somatiques non liés à leur...

 

Création ou extension de 8 places d'ACT dans le Pas-de-Calais

 

Création de 18 places de Lits d’Accueil Médicalisés (LAM) dans le département du Pas-de-Calais

 

Création ou extension de 12 places d’Appartement de Coordination Thérapeutique (ACT) dont 2 places pour personnes sortant de prison dans le département de la Somme

 

Cet appel à projet concerne la création d'une unité d'accueil temporaire innovante de 8 places pour la prise en charge d'enfants et d'adolescents présentant des troubles du spectre autistique dans le département de la Somme.

 

L'ARS Hauts-de-France relance un appel à candidatures pour la création d'unités innovantes d'accompagnement et de soutien pour adultes avec handicap psychique, adossées à une maison d'accueil spécialisée (MAS) sur les départements du Nord et du Pas-de-Calais.

 

L'ARS Hauts-de-France lance un appel à candidatures pour la création d'une Equipe Spécialisée de Prévention et Réadaptation A Domicile (ESPRAD) des personnes atteintes de sclérose en plaques, maladie de Parkinson ou maladies apparentées.

 

Appel à projets conjoint ARS et conseil départemental de la Somme relatif à la création de deux unités de Foyer d'accueil médicalisé (FAM) sans hébergement pour la prise en charge de personnes handicapées adultes présentant des troubles du spectre autistique dans le département de la Somme.

 

Un arrêté du 10 février 2017 (publié au JO du 22 février 2017) fixe le cahier des charges relatif aux expérimentations prévues par l'article 68 de la LFSS 2016 destinées à prévenir l'obésité chez l'enfant de trois à huit ans.

 

l'ARS Hauts-de-France a relayé le 10 février dernier un appel à projets concernant l'expérimentation des hébergements temporaires non médicalisés des patients