La FEHAP et les pouvoirs publics s’engagent ensemble dans la création de places en crèches


La FEHAP se réjouit de la signature par le Secrétariat d’Etat à la Famille et la Caisse Nationale d’Allocations Familiales, de la convention-cadre de partenariat destinée à développer l’offre de places en crèches ou en jardins d’éveil implantés dans des établissements de santé et des établissements sociaux et médico-sociaux privés non lucratifs. Cette signature qui est intervenue juste avant le remaniement gouvernemental est l’aboutissement de travaux approfondis et engagés de longue date.

Cette signature s’inscrit dans le cadre du plan gouvernemental de création de places, visant à créer 100 000 places d’accueil collectif supplémentaires pour les enfants de moins de trois ans sur la période 2009-2012. La FEHAP, au même titre que la Fédération Hospitalière de France et que la Fédération de l’Hospitalisation Privée, est associée à cet effort national d’augmentation de l’offre de garde au bénéfice des jeunes enfants et de leurs familles.

La convention pourra encourager les adhérents de notre Fédération porteurs de projets de création de structures d’accueil de jeunes enfants, et leur apportera un soutien administratif et financier à leur mise en œuvre. Elle devrait ainsi permettre aux établissements privés non lucratifs d’implanter ces équipements sociaux en complémentarité avec les besoins sanitaires et sociaux auxquels ils répondent, notamment dans les zones géo-démographiques où l’offre de garde d’enfants est problématique, tant l’on sait que la présence d’infrastructures de la petite enfance est essentielle pour le maintien de la vitalité d’un territoire.

La FEHAP est très attachée au développement d’une offre d’accueil de qualité pour la petite enfance, pour laquelle le privé non lucratif a démontré de longue date son savoir-faire et sa capacité d’innovation. Elle souhaite pouvoir amplifier les actions de tous ses adhérents en ce sens, en lien avec le Ministère des Solidarités et de la Cohésion Sociale en charge des questions de la petite enfance et de la famille dans le nouveau Gouvernement.