Le secteur médico-social intègre le plan de relance !

La FEHAP se félicite de l’annonce faite par Valérie Létard de la prise en considération du secteur médico-social des personnes âgées et des personnes handicapées dans le plan de relance présidentiel, intégration que la FEHAP a appelée de ses vœux dans son communiqué du 8 janvier.

La décision gouvernementale annoncée par Valérie Létard lors de ses vœux, inscrit clairement ce secteur dans les activités que la nation tient pour stratégiques, à la fois pour leur haute valeur ajoutée sociale mais aussi pour leur effet de levier économique. La situation très répartie sur le territoire national des établissements médico-sociaux présente aussi un grand intérêt pour l’animation du tissu économique et social.

La FEHAP souhaite toutefois que le gouvernement puisse amplifier encore son initiative en direction des personnes âgées et des personnes handicapées. A situation exceptionnelle, dispositions exceptionnelles ! Elle suggère notamment :
- D’augmenter l’effort financier, en mobilisant un concours de la caisse des dépôts et consignations en complément ;
- D’adapter les processus d’autorisation, sous la forme d’une campagne 2009 et 2010 avec des modalités accélérées ;
- De soulager, autant que faire se peut, les directeurs d’établissement des contraintes diverses qui pèsent sur les opérations bénéficiant de subventions (délais d’attente des arrêtés de notification pour engager les travaux, mise en place par les pouvoirs publics de relais bancaires spécifiques dans l’attente des versements, bonification des taux d’intérêt des emprunts contractés en complément des subventions, etc) ;
- De lever les obstacles existants concernant les structures dédiées à l’hébergement temporaire et à l’accueil de jour, actuellement non éligibles aux co-financements par un Prêt Locatif Social (PLS).

Dans cette attente, la FEHAP incite tous ses adhérents sociaux et médico-sociaux qui seraient susceptibles de s’inscrire dans un projet de construction ou de rénovation en 2009 mais également en 2010, à se manifester auprès de leurs directions départementales des affaires sanitaires et sociales dans les meilleurs délais. En effet, une mise en perspective de l’effort d’investissement médico-social sur deux voire trois ans permettrait d’optimiser le dimensionnement et l’échelonnement du plan de relance.

Une réunion exceptionnelle de l’ensemble des membres du conseil d’administration de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) pourrait permettre de mobiliser toutes les propositions susceptibles d’élargir l’impact attendu du plan de relance médico-social.

À propos de la FEHAP : La Fédération des Etablissements Hospitaliers et d’Aide à la personne Privés non lucratifs fédère 3200 établissements adhérents, 2,5 millions de personnes accueillies chaque année, une capacité totale de 200 000 lits et places et 190 000 salariés (www.fehap.fr).

Contacts :
FEHAP : Yves-Jean Dupuis, Directeur Général : 01 53 98 95 28
Communication : Ingrid Arnoux 01 53 98 95 06