Le secteur privé non lucratif à l’honneur, lors de la venue en Moselle de Roselyne Bachelot-Narquin

Roselyne Bachelot-Narquin, Ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, a inauguré aujourd’hui, la Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) pour les personnes atteintes de la maladie de Huntington, à Cuvry
La maladie de Huntington est une maladie neurodégénérative, provoquant des troubles majeurs du comportement et parfois une désorientation dans le temps et l’espace. Elle nécessite un accompagnement dans les actes essentiels de la vie et des soins constants. Gérée par l’Association Fondation Bompard, la MAS de Curvy offre 18 places d’accueil, temporaire et permanent, pour l’accompagnement des patients souffrant de cette maladie rare et incurable. Elle mobilise 30 professionnels, toutes disciplines confondues, autour de leur prise en charge.

La Ministre a également inauguré la résidence « Huguette Henry » gérée par l’Association Mosellane d’Aide aux Personnes Agées et handicapées. L’AMAPA emploi 2300 salariés en exercice sur toute la Moselle sur deux filières d’activité :
le maintien à domicile et l’hébergement.
L’AMAPA gère aujourd’hui 7 EHPAD (établissements hébergeant des personnes âgées dépendantes) et devrait dès 2014 en compter 10 dont 2 en Meurthe et Moselle (Homécourt et Hussigny) pour un total de 700 lits et places.

Les structures adhérentes à la Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la Personne (FEHAP) recherchent en permanence des solutions innovantes pour répondre aux besoins des personnes. Grâce à leur statut privé non lucratif, alliant souplesse de gestion et autonomie, elles mettent en place de nouveaux modes de prise en charge adaptés à des pathologies qui ne trouvent pas de réponses dans l’offre de soin disponible.
Roselyne Bachelot-Narquin a aussi visité la maison de retraite religieuse Saint-Joseph, à Jouy-Aux-Arches, elle aussi adhérente à la FEHAP. Cet établissement offre notamment 12 places aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.