Signature de la Convention Emploi d'Avenir, le lundi 9 septembre 2013

 La FEHAP s’engage pour le recrutement des jeunes

 

Près d’un jeune sur quatre est aujourd’hui au chômage dans notre pays, leur situation sur le marché de l’emploi est donc particulièrement préoccupante. Dans le même temps les établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux privés non lucratifs connaissent des difficultés de recrutement dans certaines activités.

Face à ce constat, la FEHAP a décidé de s’engager aux côtés du Gouvernement dans une démarche active pour développer le dispositif des emplois d’avenir au sein de ses structures adhérentes. Créé par la loi du 26 octobre 2012, l’emploi d’avenir vise à faciliter l’insertion professionnelle des jeunes peu ou pas qualifiés.

Le président de la FEHAP, Antoine Dubout, Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, Michèle Delaunay, Ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie et Benoit Hamon, Ministre délégué chargé de l'Economie sociale et solidaire et de la Consommation ont  signé lundi 9 septembre une convention en vue de promouvoir les emplois d’avenir au sein des établissements et services adhérents à la fédération. Cette convention a pour objectif de répondre aux besoins identifiés dans le secteur privé non lucratif sur des activités présentant un caractère d’utilité sociale, avec un potentiel réel de création d’emplois.

conventionemploiavenir


La FEHAP s’est engagée auprès de l’Etat sur l’embauche au sein des structures adhérentes de 1500 jeunes au total pour les années 2013/2014.

Pour Antoine Dubout, « Cet engagement de la FEHAP s’inscrit pleinement dans les valeurs de solidarité de notre secteur avec pour finalité première de permettre aux jeunes de (re)trouver le chemin de l’insertion professionnelle et également de faire face aux difficultés de recrutement dans le secteur privé non lucratif, le tout dans une volonté de promotion professionnelle et de fidélisation des salariés au sein des établissements et services  sanitaires, sociaux et médico-sociaux adhérents à la FEHAP. »

Cette signature a été précédée par le parrainage, au nom de l’Etat, de six jeunes embauchés en emploi d’avenir par l’Institut MGEN Marcel Rivière spécialisé en santé mentale, qui peut prendre en charge tous les assurés sociaux résidant en Ile-de-France et gère le secteur de psychiatrie générale adulte (78 G 15) et l’inter-secteur Sud Yvelines.