Universitarisation de la formation des infirmières: la spécificité du Privé Non Lucratif reconnue

Universitarisation de la formation des infirmières :
la spécificité du Privé Non Lucratif reconnue


A partir de septembre 2009, la formation des infirmières entre dans le processus LMD (Licence - Master – Doctorat) ; cela étant attendu par la profession qui voit dans cette évolution un signe de reconnaissance.
Les IFSI (Institut de formations en soins infirmiers) ont dû mettre en œuvre les modifications inhérentes, et notamment, ils devront se regrouper pour passer des conventions avec les universités susceptibles d’apporter leur concours sur le cursus visé, dans l’objectif d’obtenir au bout des trois années de formation un grade de licence.

A cette occasion, Roselyne Bachelot, ministre de la Santé et des sports à l’occasion de la rentrée des étudiants infirmiers de première année évoquera avec les étudiants et les formateurs la mise en place du LMD. La ministre saluera ensuite cette promotion composée de 80 étudiants dont la formation sera pour la première fois reconnue au grade de licence, comme le stipule le communiqué du ministère.

La FEHAP a été entendue par le Ministère dans son souci d’assurer des regroupements de structures appartenant au secteur Privé Non Lucratif, afin de permettre à ses IFSI d’assurer la promotion des spécificités de ce secteur, tant dans l’offre de formation que dans l’offre de soins.
Dans cet esprit, la FEHAP se félicite que Roselyne Bachelot visite l’IFSI des Diaconesses, adhérant à la FEHAP, pour la rentrée de cette nouvelle promotion.