Une étude inédite sur les Centres de Santé en France dévoilée en avant-première sur le 39ème Congrès de la FEHAP

Conférence de Presse
Mercredi 26 novembre à 17h30
Centre International de Deauville (Salle Gilda)

 

La Fédération des Etablissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne, Privés non lucratifs (FEHAP) et la Nouvelle Fabrique des Territoires (NFT) signent cette année en partenariat avec le Regroupement National des Organisations Gestionnaires de Centres de Santé (RNOGCS), une nouvelle étude intitulée « Les Centres de Santé, une géographie rétro-prospective », qu’elles présenteront en avant-première le 26 novembre à 17h30, au Centre International de Deauville, salle Gilda, lors du 39ème Congrès de la FEHAP.

En quoi les centres de santé sont-ils essentiels dans l’offre de soins de premier recours ? Combien y-a-t-il de centres de santé en France, et comment sont-ils répartis ? Comment penser les complémentarités des missions et implantations des centres de santé et des maisons de santé pluridisciplinaires ? Quels sont les 398 communes ou les cantons ruraux où il serait légitime d’envisager de nouvelles implantations de centres de santé, au regard des besoins de santé de ces territoires ? Quelles sont les 13 chances à saisir de réhabilitation de cette forme d’organisation du premier recours coordonné qui correspond aux besoins d’aujourd’hui et de demain ? Autant de questions auxquelles cette étude apporte des réponses et qui seront présentées lors de cette conférence de presse.

Le Professeur Emmanuel Vigneron interviendra ensuite pour revenir sur les résultats de cette étude, aussi bien au niveau historique que sur les préconisations pour l’avenir. Professeur à l’Université de Montpellier, et à l’Institut des Hautes Etudes de Développement et d’Aménagement des Territoires en Europe à Paris, il collabore depuis plusieurs années avec la FEHAP et la NFT. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur les inégalités de santé, l’organisation territoriale des services de santé, l’accès aux soins et la territorialisation des politiques de santé.Le Directeur Général de la FEHAP, Yves-Jean Dupuis, ouvrira ce temps d’échange et de présentation des études, pour évoquer l’intérêt porté par la fédération pour les centres de santé : structure pluri-professionnelle de premier recours, capables de répondre aux attentes des concitoyens, d’assurer une accessibilité géographique et financière aux soins, pas de dépassements d’honoraires, dans un cadre de proximité.

Roland Walger, chargé de la coordination du RNOGCS (Regroupement National des Organisations Gestionnaires de Centres de Santé), et chargé des négociations conventionnelles pour les Centres de santé avec la CNAMTS, interviendra en qualité de grand témoin afin de nous apporter son point de vue sur les enseignements de cette étude.

Un dossier de presse sur les études Centres de santé est disponible sur demande.

Les précédentes études FEHAP/NFT sont téléchargeables sur le portail de la FEHAP.

 

Contact FEHAP :

Jean-Baptiste Boudin-Lestienne, Responsable de la communication 

 01.53.98.95.30 - 06.14.07.82.14 - jean-baptiste.boudin-lestienne@fehap.fr

A propos de la FEHAP :

La Fédération des Etablissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne privés non lucratifs est la fédération de référence du secteur Privé Non Lucratif présente dans tous les champs de la protection sociale. Les établissements et services Privés Non Lucratifs allient la mission de service public et un mode de gestion privée, pour l’intérêt collectif. Les missions d’intérêt général et d’utilité sociale des établissements sont les suivantes : garantir l’accès aux soins, la prise en charge et l’accompagnement de tous, assurer la permanence et la continuité des soins et la prise en charge tout au long de la vie de toutes les pathologies, de tous les handicaps et de la perte d’autonomie.

La FEHAP en chiffres c’est 3 999 établissements et services sanitaires, sociaux et médico-sociaux gérés par 1600 organismes gestionnaires (associations, fondations, congrégations, mutuelles, organismes de retraite complémentaire et de prévoyance), plus de 246 600 lits et places, 220 000  professionnels pour 2,5 millions de personnes accueillies chaque année.