La FEHAP mobilisée dans le cadre de la campagne électorale

 

 

 

A quelques semaines du scrutin présidentiel la FEHAP est plus que jamais mobilisée pour faire entendre la voix du secteur privé à but non lucratif dans le débat électoral.

 

La plateforme de la fédération intitulée « La Santé et la Solidarité de demain » et lancée lors de son 41ème Congrès en présence de Marisol Touraine,  a été soumise aux équipes de campagne de François Fillon, Benoît Hamon et Emmanuel Macron au cours des mois de février et mars.

 

Dans les semaines qui ont suivi, certaines de nos propositions ont trouvé résonnance dans les programmes des candidats : ainsi François Fillon s’est par exemple prononcé en faveur d’une consultation globale, périodique et gratuite de prévention pour tous. L’idée de mettre davantage en avant la pratique du sport adaptée dans les dispositifs de prévention a séduit Benoît Hamon. Emmanuel Macron pour sa part entend soutenir les initiatives et les expérimentations des professionnels de santé, médicaux, paramédicaux, hospitaliers et libéraux, afin de renforcer la coordination des soins et de mieux accompagner les malades dans leur parcours ce qui rejoint tout à fait nos propositions en faveur du décloisonnement des parcours.

 

Parallèlement nous avons soumis aux candidats un questionnaire relatif à leur vision de l’avenir du notre système de Protection sociale et leurs réponses ont fait l’objet d’un dossier spécial élections dans notre revue Perspectives Sanitaires et Sociales. Lors de l’Assemblée Générale le 29 mars dernier, les représentants des candidats venus débattre autour des propositions phares de la plateforme, nous ont livré leur vision de « la Santé et de la Solidarité de demain ».

 

Par toutes ces actions, allant de pair avec une communication active sur les réseaux sociaux, la FEHAP participe à renforcer la place des questions de santé et de solidarité au cœur des débats de la campagne présidentielle.