La FEHAP publie 26 études régionales sur les services médico-sociaux et sanitaires à domicile

La Fédération des Établissements Hospitaliers et d’Aide à la personne Privés non Lucratifs (FEHAP) vient de réaliser 26 études régionales sur les services à domicile, sanitaires et médico-sociaux. Chaque étude présente un panorama transversal de l’offre à domicile et de ses différents acteurs.

Réalisée avec le concours du Professeur Emmanuel Vigneron, géographe de la santé, et de Sandrine Haas, Directrice générale de la Nouvelle Fabrique des Territoires, et du pôle santé-social de la FEHAP, chaque étude régionale  transcende les clivages traditionnels entre hospitalisation à domicile (HAD), Dialyse hors centre, Services de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD), Services d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés (SAMSAH) et Services d’Education Spéciale et de Soins à Domicile (SESSAD), pour dresser un état des lieux des services disponibles et mettre en évidence les besoins de chaque territoire. Chaque étude a été pensée comme un outil, au service des usagers et des professionnels dans une perspective de renforcement de l’adéquation de l’offre aux attentes et aux besoins des personnes.
Les services à domicile se développent pour répondre à la demande de proximité formulée par les usagers, pour assurer une présence au cœur des territoires et une coopération plus importante entre les différents acteurs qui prennent en charge et accompagnent chaque jour des personnes malades, âgées ou handicapées et organisent de véritables parcours personnalisés pour chaque usager.
L’approche territoriale permet de répondre aux défis du vieillissement de la population et de la progression des maladies chroniques, afin de développer les services à domicile là où ils ne sont pas - ou pas suffisamment - présents et d’encourager la collaboration entre professionnels et la mise en commun de leurs compétences.
Les adhérents de la FEHAP sont très présents dans chacun des champs du service à domicile.


La FEHAP est la première fédération pour l’hospitalisation à domicile (HAD) et la dialyse hors centre, avec 70% de l’activité dans ces deux secteurs, ainsi que pour les Services de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD).