Enjeux et défis de la coopération

http://issuu.com/fehap/docs/ccoop_ration_complet?mode=embed&layout=http://skin.issuu.com/v/lighticons/layout.xml&showFlipBtn=true

Depuis plusieurs années, la législation encourage la coopération entre  les structures sanitaires, sociales et médico-sociales. Du rapprochement  à la mutualisation, en passant par la fusion, un panel d’outils est à disposition afin de préfigurer la coopération entre établissements.

Auparavant marginale, la coopération, au regard des nouvelles réformes du système de santé et de la redéfinition des territoires, devient une nécessité pour affronter les nouveaux besoins en matière de santé.  Mais « vivre ensemble » est un apprentissage qui soulève de nombreuses  questions.

Si les acteurs du système de santé semblent désormais acquis à la nécessité  de coopérer, des craintes subsistent, légitimes au regard de l’histoire  et de l’identité des établissements et services adhérant à la FEHAP. S’il n’y a pas de grille idéale pour réussir une coopération, la stratégie doit passer par les fondamentaux : le temps, l’humain et le respect des particularités de chacun. Si les modalités divergent et offrent un large éventail, l’expérience démontre qu’une coopération forcée ne réussit pas ou peu ; l’outil doit s’adapter au projet construit et non l’inverse.  Vers quelles formes de coopération se diriger ? Quels sont les écueils et les nouveautés apportées par la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires ? Quels sont les futurs enjeux ? Comment s’adapter au mieux aux nouveaux besoins en matière de santé ?

Autant de questions auxquels tente de répondre cette publication élaborée à partir des actes de la  3ème Journée du Management Privé Non Lucratif qui a eu lieu le jeudi 3 décembre 2009 au Palais du Luxembourg, Salle Monnerville à Paris.