Michel Sapin: " La sécurisation de l'emploi, c'est aussi une loi contre la précarité"

La Grande conférence sociale de juillet 2012 avait inscrit, dans sa feuille de route une négociation interprofessionnelle sur la sécurisation de l’emploi, pour apporter des solutions nouvelles à quatre grands défis du marché du travail : La lutte contre la précarité du travail, l’anticipation des mutations économiques, la recherche de solutions collectives pour sauvegarder l’emploi et la refonte des procédures de licenciement collectif. A l’issue de cette négociation, un accord national interprofessionnel (ANI) a été conclu le 11 janvier 2013. Un projet de loi traduisant cet accord et apportant les précisions ou compléments a été discuté au Parlement selon une procédure accélérée engagée par le gouvernement, entre mars et mai 2013. Pour Perspectives Sanitaires et Sociales, le Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, Michel Sapin, revient sur les principaux enjeux de la loi, sur les débats parlementaires et plus particulièrement sur les dispositions concernant le travail à temps partiel, qui affectent le secteur privé non lucratif de la santé et des solidarités.