Communiqué de Presse - Partenariat entre l’EHESP et la FEHAP : une collaboration au service des professionnels de santé

L’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) et l’Institut de formation supérieure des cadres dirigeants, de la Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne privés non lucratifs (FEHAP), signent une convention de partenariat.

 

L’EHESP et l’Institut de la FEHAP ont décidé de s’associer, afin de partager leur expertise et d’élargir ainsi leurs réseaux respectifs, mais aussi pour  organiser des sessions de réflexion sur des thèmes choisis. Cette convention permet à l’Institut de la FEHAP de collaborer avec de nouveaux partenaires universitaires : en orientant les directeurs de ses structures vers les dispositifs de formation de l’EHESP, la Fédération étend l’offre de formation proposée à ses adhérents. Ce partenariat permet également de soutenir et de promouvoir le panel de formations de l’EHESP ; l’Institut encourage en effet tout particulièrement le mastère spécialisé « Management en santé » de l’EHESP, ouvert depuis septembre 2013. Enfin, l’EHESP participe à différents travaux de l’Institut, et plus particulièrement ceux du réseau de chercheurs.

 

L’EHESP exerce une double mission de formation et de recherche en santé publique et action sociale. Via son Institut du management, son ambition dans le champ du management en santé est de relier les enjeux de santé publique avec ceux du pilotage et de la gestion des  organisations des champs sanitaire et social. 

 

La FEHAP est quant à elle une association loi 1901 qui réunit ses adhérents autour de valeurs communes, s’inscrivant dans la diversité des champs d’activités des établissements qu’elle représente (sanitaire, social, médico-social). L’Institut de formation supérieure des cadres dirigeants a été créé afin de proposer aux directeurs des établissements un accès à de la formation diplomante de haut niveau, avec pour appui un réseau d’universités partenaires. Au fil des années, l’Institut s’est développé ; il dispose aujourd’hui d’un réseau de chercheurs, propose de la formation continue, et s’intéresse aux relations internationales.