Communiqué de Presse - Plan cancer III : une ambition collective, une vision globale

La FEHAP salue la vision globale et la dynamique ambitieuse dont témoigne le Plan Cancer III annoncé ce jour par le Président de la République, lors de la Journée annuelle nationale de l’Institut National du Cancer, dont la FEHAP est membre.

La FEHAP note tout particulièrement, au sein du plan Cancer III, une vision globale qui prend pleinement en compte les nouvelles formes sociales et culturelles des inégalités de santé qu’il convient de surmonter, dans l’élan collectif de cette grande cause de la lutte contre le cancer, et l’occasion d’une nouvelle étape de démocratie sanitaire:

         - Accès à l'information pertinente et à la prévention

         - Délais d'accès au diagnostic et aux soins

         - Fragmentation territoriale et inégalités géographiques

         - Reste à charge et avance de frais  

La FEHAP apprécie tout particulièrement la concrétisation dans le Plan Cancer III du concept de la  « médecine de parcours », qui ne se cantonne pas à la phase aiguë de la maladie en court séjour hospitalier –certes cruciale- mais qui tient compte également des autres étapes d’un parcours sanitaire et médico-social : la FEHAP note avec intérêt et satisfaction, l’annonce en page 51 du plan, de l’élaboration de solutions nouvelles pour l’accès aux molécules onéreuses pour les patients en soins de suite et de réadaptation,  de personnes âgées en maison de retraite ou de personnes handicapées en maison d’accueil spécialisée, soit autant de situations actuelles dans l’impasse du point de vue de l’accès des patients à des traitements coûteux tels qu’en cancérologie.

La FEHAP s’attachera à participer activement aux concertations appelées par la reconnaissance annoncée de nouveaux métiers, comme par exemple un mastère d’infirmier clinicien qui serait mis en place à la rentrée 2016.

Les établissements de santé privés non lucratifs, souvent établissements de référence en cancérologie et organisés en médecine salariée exclusive de tout dépassement d’honoraire, participeront assurément à la dynamique de doublement des essais cliniques annoncée également par le plan Cancer III, ainsi qu'à l’organisation régionale d’une offre de soins chirurgicaux exclusive de tout reste à charge pour les patients et leurs proches.