Des relations « santé-défense » renforcées

Logo SSA 3

Le vendredi 13 avril, la directrice centrale du service de santé des armées (SSA), la médecin général des armées Maryline Gygax-Généro et le Président de la Fédération des Etablissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne privés non lucratifs (FEHAP), Monsieur Antoine Dubout, ont signé un accord de partenariat.

Photo CP 500 px

1.     Un accord s’inscrivant dans la dynamique d’ouverture respective du SSA et de la FEHAP :

Dans le cadre du « Modèle SSA 2020 », le Service de santé des armées (SSA) s’est engagé dans une double stratégie de concentration de ses moyens sur sa mission opérationnelle et d’ouverture aux acteurs du monde de la santé. La FEHAP, quant à elle, a érigé au rang de ses priorités à mi-parcours de son projet stratégique 2014-2020, la nécessité de faire émerger sur le territoire une réponse locale aux personnes accompagnées avec des solutions plurielles.

L’accord de partenariat signé ce jour entre le SSA et la FEHAP en est une parfaite illustration.

Cette volonté d’ouverture, concrétisée officellement entre le SSA et la FEHAP, favorise pleinement la création de partenariats entre les Hopitaux d’Instruction des Armées (HIA) et les établissements de santé civils, comme en témoigne l’accord signé à Bordeaux le 6 décembre 2016 entre l’HIA Robert Picqué et la Maison de santé protestante de Bagatelle (MSPB), établissement adhérent de la FEHAP.

A l’avenir, de nouveaux partenariats  entre le SSA et les centres de santé et établissements sanitaires, sociaux et médicaux-sociaux adhérents de la FEHAP pourraient voir le jour, dans divers domaines.

2.     Une contribution réciproque prometteuse

La signature de cet accord de partenariat officialise et structure une coopération fructueuse entre la FEHAP et le SSA. Ainsi, les 1600 organismes gestionnaires regroupant plus de 4600 établissements et services privés non lucratifs membres de la FEHAP seront davantage sensibilisés aux enjeux de défense et pourront apporter leur soutien à la mission opérationnelle du SSA.

Dans une dimension plus étroite, ce partenariat entre la FEHAP et le SSA offrira aux patients des parcours de soins de qualité organisés dans les territoires et dans toutes leurs dimensions : prévention et promotion de la santé, accès aux soins de premier et second recours, réhabilitation physique, psychique et accompagnement social et médico-social.  Concernant les patients militaires et personnels des armées, ces partenariats prendront également en compte leurs besoins spécifiques.

Cet accord offrira également au SSA un accès privilégié aux réseaux de soins et à l’innovation en santé et facilitera l’entrée à la réserve opérationnelle et à la réserve citoyenne pour les professionnels de santé civils. 

La contribution du SSA à la politique de santé publique et à l’offre de soins est facilitée par l’adoption de l’ordonnance n° 2018-20 du 17 janvier 2018 relative au SSA et à l’Institution nationale des invalides. Ce texte offre désormais les outils juridiques nécessaires à un renforcement très significatif des partenariats et coopérations entre le SSA et tous les acteurs de santé, qu’ils soient de statut privé ou public.

De plus, la signature d’un partenariat entre le SSA et la FEHAP s’inscrit pleinement dans l’esprit du protocole d’accord interministériel du 6 avril 2017 entre le ministre de la Défense et la ministre en charge de la Santé de l’époque.

Contacts presse :  FEHAP : Jean-Baptiste BOUDIN-LESTIENNE - Directeur adjoint de la communication et des relations institutionnelles - 01 53 98 95 30/ 06 14 07 82 14 / Jean-Baptiste.Boudin-Lestienne@fehap.fr

SSA : Marie-Pierre Morillon- Chargée de Relations médias / 09 88 67 99 01 / comsantearmees@gmail.com