La recherche primée et l'usager au coeur des questionnements de la journée de l'Institut FEHAP 2014

L’Institut de Formation Supérieure des Cadres Dirigeants (IFSCD) de la Fédération des Etablissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne, privés non lucratifs (FEHAP), a remis avec le soutien de la Fondation du Crédit Coopératif les prix 2014 et a dévoilé les lauréats de l’Institut, le 25 novembre 2014. 

L’Institut a remis deux prix récompensant les travaux de recherche pour 2014 :

  • Madame Marie BUTTITA, doctorante à l’Université Charles de Gaulle – Lille 3, primée pour sa thèse « L’étude de la qualité de vie chez les adolescents obèses : apports de la Théorie de l’autodétermination »

Ce travail offre un regard original sur le sujet, en s’appuyant sur la théorie de l’autodétermination selon laquelle le bien-être est étroitement lié au degré de satisfaction des besoins de l’autodétermination, de compétence et d’affiliation sociale.

  • Madame Christine OLTRA-GAY, doctorante à l’Université de Lyon 3 Jean Moulin (IFROSS), primée pour sa thèse « Les coûts sentinelles de la qualité – dialyse en analyse »

Ce travail part du postulat que la recherche de l’efficience et de l’efficacité ne peut se faire sans l’économie d’une réflexion et d’une analyse approfondie des modes de production, que sont les indicateurs de coûts et de qualité, susceptibles d’induire des changements. Cette thèse se propose ainsi de vérifier la relation coût/qualité en comparant des prises en charge des patients dialysés dans différents établissements.

Le titre de Lauréat de l’Institut de Formation Supérieure des Cadres Dirigeants a été décerné à Benoît VEILLARD et Philippe POTTIER, tous deux diplômés du Master Direction, Organisation, et Stratégie des Structures Sanitaires et Sociales de l’IFROSS Lyon, et à Karine FREY, diplômée du Master 2 Droit et gestion des établissements sanitaires, sociaux, et médico-sociaux de l’Université Montpellier I.

 

Cette cérémonie a eu lieu lors de la journée de l’Institut qui avait pour thème : « Comment considérons-nous l’usager ? Perspectives managériales sur une révolution culturelle », organisée chaque année à la veille du lancement du Congrès de la FEHAP.

Sous quelles formes le respect de la personne s'exerce-t-il concrètement dans les établissements ? Le levier des droits est-il le plus approprié pour faire évoluer les cultures professionnelles ? Comment encourager la prise de parole des personnes vulnérables en préservant l'équilibre des relations avec les professionnels ? 

Telles sont les quelques questions qui ont irrigué la réflexion des cadres dirigeants et administrateurs présents, A l'aube d'une nouvelle loi "adaptation de la société au vieilissement" et d'une nouvelle loi de santé, dans un contexte budgétaire contraint, les acteurs en présence, directeurs, représentants d'usagers et chercheurs, ont croisé leurs expériences pour identifier des solutions concrètes.

L'enjeu est de faire émerger une culture et des pratiques de participation, de co-construction et de coopération entre usagers et professionnels, au bénéfice de tous.

Le Cahier de l'Institut est un document de synthèse publié annuellement par l'Institut de Formation Supérieure des Cadres Dirigeants (IFSCD). Il ambitionne de devenir un rendez-vous attendu de réflexion et d'échanges sur les enjeux de la formation, les résultats de la recherche, mais également les liens qui se tissent avec d'autres équipes de formation dans différents pays.

 

 

 

 

 

Contact FEHAP :

Jean-Baptiste Boudin-Lestienne, Responsable de la communication 

 01.53.98.95.30 - 06.14.07.82.14 - jean-baptiste.boudin-lestienne@fehap.fr

A propos de la FEHAP :

La Fédération des Etablissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne privés non lucratifs est la fédération de référence du secteur Privé Non Lucratif présente dans tous les champs de la protection sociale. Les établissements et services Privés Non Lucratifs allient la mission de service public et un mode de gestion privée, pour l’intérêt collectif. Les missions d’intérêt général et d’utilité sociale des établissements sont les suivantes : garantir l’accès aux soins, la prise en charge et l’accompagnement de tous, assurer la permanence et la continuité des soins et la prise en charge tout au long de la vie de toutes les pathologies, de tous les handicaps et de la perte d’autonomie.

La FEHAP en chiffres c’est 3 999 établissements et services sanitaires, sociaux et médico-sociaux gérés par 1600 organismes gestionnaires (associations, fondations, congrégations, mutuelles, organismes de retraite complémentaire et de prévoyance), plus de 246 600 lits et places, 220 000  professionnels pour 2,5 millions de personnes accueillies chaque année.