Le pilotage des organisations privées non lucratives et les pratiques de gouvernance : un beau sujet pour l’Université de Printemps des Administrateurs 2014 de la FEHAP

La gouvernance associative est au cœur de l’Université de Printemps des Administrateurs de la FEHAP ce 02 avril 2014 à la maison des Arts et Métiers de Paris.

Les organisations privées non lucratives évoluent dans un environnement en mouvement. Elles doivent repenser leur gouvernance et piloter en pensant les articulations entre le projet politique d’une part et la gestion des activités d’autre part.

Cela été l’objet de trois ateliers proposés durant cette journée. Comment établir une coresponsabilité entre les administrateurs ? Comment et pourquoi intégrer les parties prenantes au sein du Conseil d’Administration ? Comment susciter l’engagement ? Comment innover en matière de gouvernance ? Partage, pédagogie, alchimie, vitalité, échanges, Bourse aux idées, laboratoires, nécessité pour les uns, évidence pour les autres… voilà quelques enseignements de ce 5ème rendez-vous.

Introduit par un discours engagé du Président de la FEHAP Antoine Dubout, cette journée a permis de passer de la théorie à la pratique. Dans une démarche d’immédiateté,  un diagnostic de gouvernance a permis de montrer la recherche d’une gouvernance équilibrée, militante et professionnelle à la fois.

En conclusion, Jean-Louis Bancel, Président du Crédit Coopératif a exhorté à une approche de la gouvernance associative en adéquation avec son temps, avec l’ouverture sur le monde, dans une volonté de transmission et de convergence des intérêts dans le faire société.

Dans le contexte de la Loi sur l’Economie Sociale et Solidaire, plus que jamais, la gouvernance associative constitue pour la FEHAP une question inscrite dans la vision de l’avenir.