Petite enfance : La Prestation de Service Unique (PSU) a permis de réduire les inégalités sociales

A l’occasion du 39ème congrès de la Fédération des Etablissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne, privés non lucratifs, qui se tient  à Deauville les 26 et 27 novembre 2014, la Caisse Nationale des Allocations Familiales (CNAF), représentée par M. Ortalda, responsable du pôle petite enfance, a souligné sa volonté forte de développement et de soutien des crèches en rappelant que le fonds national d’action sociale est en progression de 7,5 % par an jusqu’en 2017.

Cet engagement se traduit notamment par 3 actions fortes.

  • Le développement des modes d’accueil avec un objectif sur la période 2013/2017 de création de 100 000 solutions d’accueil supplémentaires.
  • L’accessibilité à toutes les familles même les plus défavorisées notamment grâce à la Prestation de Service Unique (PSU).
  • Le droit à l’information avec la création du site internet « mon-enfant.fr » qui répertorie de manière exhaustive les différents modes d’accueil.

imM. Bastian, vice-président de l’Union Nationale des Centres Communaux d’Action Sociale (UNCCAS), qui réunit environ 1000 établissements d’accueil de jeunes enfants et prend en charge environ 106 000 enfants par an, rappelle qu’il subsiste encore des contraintes à surmonter : La forte pression de la demande de prise en charge aux deux âges de la vie, enfance et personnes âgées en perte d’autonomie ;  les difficultés de recrutement car il y a un mouvement important de départ en retraite des agents et des métiers de la petite enfance qui souffrent d’un manque de perspectives d’évolution. Enfin, des contraintes intrinsèques au fonctionnement des établissements de jeunes enfants, avec un fort taux d’occupation et des horaires décalés.

​« Ces contraintes peuvent être levées, en repensant l’adaptation de l’offre par une diversification de l’accueil, une adaptation aux profils des parents par un « mini-diagnostic » de territoire, par la formation du personnel, l’ouverture des crèches aux parents et aux autres structure » selon Mme Saoudi, Directrice de l'association au Royaume des petits à Toulouse.  Elle a également rappelé le puissant levier de la Prestation de Service Unique (PSU) qui a permis de réduire les inégalités sociales en accueillant de la même façon des familles aisées et des familles favorisées.

Contact FEHAP : Jean-Baptiste Boudin-Lestienne,
Responsable de la communication 
01.53.98.95.30 - 06.14.07.82.14 - jean-baptiste.boudin-lestienne@fehap.fr