Stratégie Nationale de Santé : un acte de confiance en direction des usagers et de tous les professionnels de santé

La FEHAP salue la présentation ministérielle de la Stratégie Nationale de Santé et du rapport coordonné par Alain Cordier, avec la volonté de mobiliser le potentiel de l’ensemble des acteurs –usagers et professionnels- pour améliorer l’organisation du système de santé et l’accompagnement de la perte d’autonomie.

Lutte contre les inégalités de santé et les déserts médicaux, promotion d’une approche décloisonnée et territoriale des questions de santé alliant le social, l’hospitalier et la médecine de ville comme le médico-social, sont en effet des orientations portées de longue date par la FEHAP. En témoignent notamment la plate-forme 2012 de la FEHAP, ou encore ses différentes publications depuis plusieurs années, notamment en collaboration avec le Pr Emmanuel Vigneron et Sandrine Haas, de la Nouvelle Fabrique des Territoires (disponibles en ligne sur notre site).

Ainsi et après la dernière publication de l’étude sur « Les séjours longs en court séjour », la FEHAP travaille en ce moment à la seconde édition, très prochaine, des « services à domicile, sanitaires, sociaux et médico-sociaux », apportant une vision transversale et des synergies de l’hospitalisation à domicile (HAD), de la dialyse hors centre, des services de soins infirmiers à domicile (SSIAD), des services d’aide à domicile (SAD), des services d’éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD), des services d’accompagnement médico-social pour personnes handicapées (SAMSAH) comme des services d’accompagnement à la vie sociale (SAVS).

Le privé non lucratif est très présent dans ces différentes activités sanitaires, sociales et médico-sociales, qui conjuguent la réponse aux aspirations de nos concitoyens d’une réactivité et d’une qualité d’adaptation à leurs besoins, à domicile, mais aussi d’une meilleure efficience pour contribuer à préserver le caractère solidaire de notre protection sociale. La FEHAP propose que le déploiement des services à domicile, de manière décloisonnée, soit considéré comme un des dix axes principaux de la stratégie nationale de santé, méritant à cet égard l’établissement précis d’une feuille de route par les pouvoirs publics.  Elle est prête à contribuer à son amélioration.

La FEHAP salue également l’annonce par la Ministre du déploiement plus large des expérimentations dites « PAERPA » (personnes âgées en risque de perte d’autonomie). La FEHAP avait pris l’initiative pour le PLFSS 2012 de proposer un amendement traduisant en initiatives concrètes d’expérimentations territoriales le remarquable rapport du HCAAM sur ce sujet. Pour la stratégie nationale de santé comme pour les expérimentations PAERPA en cours, la FEHAP estime qu’il serait désormais bienvenu de se préoccuper rapidement des conditions de fonctionnement des services polyvalents d’aide et de soins à domicile (SPASAD), alliant les SSIAD et les SAD au service de nos concitoyens les plus vulnérables à domicile. La FEHAP présentera des propositions à ce titre dans le cadre du PLFSS 2014.

 

Contacts FEHAP : Yves-Jean Dupuis, Directeur Général, FEHAP : 01 53 98 95 08

Jean-Baptiste Boudin-Lestienne, Responsable de la communication 

 01.53.98.95.30 - jean-baptiste.boudin-lestienne@fehap.fr