Tous ensemble, dans la compassion comme dans l'action

La France a connu vendredi soir à Paris des événements dramatiques, dont les conséquences pour les victimes, et pour leurs proches, sont tragiques.

 

Devant ces actes de barbarie, la FEHAP tient d’abord à affirmer son soutien et sa solidarité aux personnes directement touchées.

 

La fédération a inscrit au premier rang de ses valeurs humanistes son attachement à la primauté de la personne. Elle réaffirme aujourd’hui son refus de la peur et de la violence, et sa conviction que le dialogue entre tous les membres d’une société, l’acceptation de l’autre et la fraternité sont le socle de notre démocratie.

 

Elle soutient également avec force toutes les initiatives de solidarité, individuelles et collectives qui sont la preuve que les auteurs des violences n’ont pas atteints leur but, et ne pourront porter atteinte à nos valeurs.

 

Ce week-end, la FEHAP a été en contact avec les pouvoirs publics pour leur faire part de la disponibilité des établissements sanitaires privés non lucratifs pour accompagner et aider les établissements publics, notamment l’AP-HP, dans les suites d’hospitalisation des victimes.