L'Ambivalence Juridique de l'Humain

L’AMBIVALENCE JURIDIQUE DE L’HUMAIN
Entre sacralité et disponibilité

Mathieu REYNIER
2011 300 pages Collection Thèses
Prix :
50 €

Le droit français appréhende la notion d’«être l’humain» avec de plus en plus de difficultés. Cette réalité oscille entre le sacré et la disponibilité. La reconnaissance de l’autonomie des individus ainsi que l’essence même de notre image pourrait se trouver menacée.

L’auteur commence par examiner la question de la sacralité juridique de l’«individu». Si d’un côté, le droit peut expliquer au travers du mécanisme de la personnalité juridique la sacralité de l’humain vivant et viable, la justification de la protection accordée aux embryons, aux cadavres se retrouve dans un discours toujours plus éthique. Néanmoins, cette acception téléologique de «humain» est-elle justifiée ?

L’auteur aborde, ensuite, la question de la disponibilité juridique de cette réalité. L’accroissement des revendications ainsi que l'élargissement des possibilités d’action sur cette matière particulière n’a-t-il pas de limites ?

Cet ouvrage se concentre sur l’ambivalence entre les différents discours et se veut comme une synthèse afin de permettre une meilleure construction des réflexions futures.

Cet ouvrage a reçu le Prix Étienne Ponseillé décerné par la faculté de droit de Montpellier (Meilleure thèse en droit de la santé 2010). Il a fait l’objet d’une mise à jour par son auteur suite à l’adoption de la Loi n° 2011-814 du 7 juillet 2011 relative à la bioéthique.

Il comprend 2 parties suivies d’une bibliographie, d’un index et d’une table des matières :
• La prévalence de la sacralité sur la disponibilité de l’humain
• Les tensions entre la disponibilité et la sacralité de l’humain.

Editeur : Les Etudes Hospitalières Editions
38 rue du Commandant Charcot
33000 BORDEAUX CENTRE
Tél. : 05 56 98 85 79 - Fax : 05 56 96 88 79
E-mail : contact
Internet : etudeshospitalières