Le Renoncement aux Soins : une Approche Econométrique

 LE RENONCEMENT AUX SOINS :
UNE APPROCHE ECONOMETRIQUE

Caroline DESPRE, Paul DOURGNON, Romain FANTIN et Florence JUSOT

2011 8 pages Questions d’Economie de la Santé n° 170 Octobre 2011
Téléchargeable sur le site de l’IRDES : http://www.irdes.fr/EspaceRecherche/Qes2011.html

Malgré son système de protection sociale destiné à tous, on constate des inégalités sociales dans l’accès et l’utilisation des services de santé en France. L’analyse des déterminants du renoncement aux soins pour raisons financières apporte des éléments d’explications.

En premier lieu, les barrières financières se concentrent sur les soins dentaires (10 % de la population concernée) et, dans une moindre mesure, l’optique (4,1 %) et les consultations de médecins généralistes et spécialistes (3,4 %).

Ces difficultés d’accès aux soins s’expliquent par les limites du système de protection sociale. L’absence de couverture complémentaire est un facteur important du renoncement Néanmoins il existe d’autres facteurs de renoncement liés à l’histoire de vie, en particulier la situation sociale passée, présente ainsi que les perspectives d’avenir. Les honoraires libers pratiqués par les professionnels de santé influent également sur l’accessibilité aux soins.

Cette étude confirme l’intérêt de l’approche par le renoncement financier pour l’étude de l’accès aux services de santé et la pertinence des approches quantitatives multivariées.

L’étude comporte 2 thèmes et des tableaux sont téléchargeables sur le site de l’IRDES :
• Le renoncement financier aux soins en France
• Les facteurs socio-économiques du renoncement aux soins.

Editeur : Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé (IRDES)
10 rue Vauvenargues - 75018 PARIS -
Tél. : 01 53 93 43 02 Fax : 01 53 93 43 07
E-mail : contact
Site Internet : IRDES