Le Sens des Mots en droit des personnes et droit de la Santé

LE SENS DES MOTS
EN DROIT DES PERSONNES ET DROIT DE LA SANTE

Revue Générale de Droit Médical

Sous la direction de Philippe PEDROT
Contributeurs :
Jean-Michel BOLES, Rémi BRAJEUL, Noëlle CARLIN, Gilles COMMAULT, Pascal DAVID, Dorothée GUERIN, Alain HOULOU, Pierre LE COZ, Guy LE GALL, Claudia GHICA-LAMARCHAND, Jean-Jacques KRESS, Patrick LEROY, Arnaud MONTAS, Bertrand PAUVERT, Philippe PEDROT, Patrice POINGT, Olivier REMY-NERIS, Guillaume ROUSSET, Bruno VERRECCHIA, François VIALLA, Véronique WESTER-OUISSE

Numéro Spécial 2008 312 pages
Prix :
43 €

Ce numéro spécial reprend les actes du colloque des 22 et 23 Juin 2007, organisé par le Centre Français en Droit Privé et l’Espace éthique de Bretagne Occidentale.

Ces Ires Journées d’histoire du droit de la santé avaient pour ambition de réunir historiens et juristes, français et étrangers, pour qu’ils échangent leurs points de vues et leurs réflexions sur les grands enjeux médico-sociaux, sanitaires et de santé publique qui ont jalonné l’Histoire depuis l’Antiquité romaine jusqu’au XXe siècle.

La difficulté pour l’État de réformer l’art médical est une problématique actuelle et en même temps très ancienne. La santé publique est l’affaire des États mais doit-il simplement élaborer un cadre juridique de référence et laisser les professionnels de santé gérer eux-mêmes leurs problèmes sur le terrain ou, au contraire, mettre en place une régulation étatique sévère au risque de susciter des contestations ?

La France a choisi de faire coexister les deux systèmes avec des résultats loin d’être satisfaisants et des dysfonctionnements dans le droit de la santé. Le rôle des spécialistes de l’histoire des institutions était évident et permet d’éclairer les phénomènes de pouvoir qui agitent la société médicale française.

Le thème du colloque était « Le sens des mots en droit des personnes et droit de la santé ». Les évolutions constantes du droit des personnes et de la santé montre l’importance qu’il faut accorder au sens des mots. Cela est vrai pour la qualification juridique pour permettre l’interprétation et l’application de la loi mais aussi pour annoncer un diagnostic ou entrer en relation avec un malade.

Le numéro spécial reprend les diverses conférences du colloque classées en 6 parties :
• La judiciarisation des mots
• L’instrumentalisation des mots
• La sociologisation des mots
• L’euphémisation des mots
• L’altération des mots
• La judiciarisation des mots

Editeur : Les Etudes Hospitalières
38 rue du Commandant Charcot
33000 BORDEAUX CENTRE
Tél. : 05 56 98 85 79 - Fax 05 56 96 88 79
E-mail : contact
Site Internet : etudeshospitalieres