Pouvoir, Santé et Société

POUVOIR, SANTE, SOCIETE
Revue Générale de Droit Médical

Sous la direction de Pierre-Olivier CHAUMET et Alexandre LUNEL
Contributeurs : Mamadou BADJI, Emmanuel CADEAU, Jean-Christophe CAREGHI, Philippe COCATRE-ZILGIEN, Francine DEMICHEL, Pierre-Yves DONZÉ, Hervé GUILLEMAIN, Véronique HAROUEL-BURELOUP, Ninon MAILLARD, Céline PAUTHIER, Christine PENY, Christelle RABIER, Guillaume RODUIT, Dominique SPRUMONT, Daniel TEYSSEIRE, Valérie VINCENT

Numéro Hors Série Octobre 2008 464pages
Prix :
43 €

Ce numéro hors série reprend les actes de la première journée d’Histoire du droit de la santé du 16-17 Novembre 2006 à l’Université Paris-VIII.

Cette première journée d’histoire du droit de la santé avait pour ambition de réunir historiens et juristes, français et étrangers, pour qu’ils échangent leurs points de vues et leurs réflexions sur les grands enjeux médico-sociaux, sanitaires et de santé publique qui ont jalonné l’Histoire depuis l’Antiquité romaine jusqu’au XXe siècle.

La difficulté pour l’État de réformer l’art médical est une problématique actuelle et en même temps très ancienne. La santé publique est l’affaire des États mais doit-il simplement élaborer un cadre juridique de référence et laisser les professionnels de santé gérer eux-mêmes leurs problèmes sur le terrain ou, au contraire, mettre en place une régulation étatique sévère au risque de susciter des contestations ?

La France a choisi de faire coexister les deux systèmes avec des résultats loin d’être satisfaisants et des dysfonctionnements dans le droit de la santé. Le rôle des spécialistes de l’histoire des institutions était évident et permet d’éclairer les phénomènes de pouvoir qui agitent la société médicale française.

Le thème du colloque était « Pouvoir, Santé et Société ». Les contributions avaient pour objectifs de réfléchir sur la construction du pouvoir médical, les traces d’archaïsme dans la médecine actuelle, les rapports économiques des relations médecins-patients. Cela permet de démontrer, entre autres, le lien entre les progrès de la médecine et l’existence de populations captives, le corporatisme médical et la complexité du droit médical qui est à la fois droit du vivant et droit du corps.

Le numéro hors série reprend les diverses conférences du colloque :
• La rédhibition de l’esclave pour cause de maladie en droit romain
• L’assistance aux pauvres et aux malades en Algérie et au Maroc
• Le médecin et la politique d’enterrement aux XVIIe et XVIIIe siècles
• La responsabilité médicale de la fin de l’ancien régime jusqu’à l’affaire Thouret-Noroy
• La loi impossible : celle organisant l’ensemble du système de santé publique (1682-1803) ?
• Les liaisons dangereuses : magnétisme animal et médecine à la fin du siècle des lumières
• Définir une profession : expertise chirurgicale, conflits professionnels et pouvoirs à Paris et à Londres, 1760-1790
• Un débat d’histoire et d’actualité : les conséquences juridiques de la transmission d’une maladie contagieuse
• Le droit de la santé n’est pas né au XXe siècle, l’histoire du droit du médicament le prouve
• De l’hôpital au système hospitalier : la gouvernance sanitaire en Suisse au XIXe et XXe siècles
• Entre morale et droit les premiers codes et traités de déontologie médicale (1845-1936)
• Les rapports entre le pouvoir médical et l’administration dans les anciennes colonies de l’AOF : l‘exemple du Sénégal (1904-1960)
• Le corps médical suisse face au droit : l’attitude de la Fédération des médecins suisses de sciences médicales
• Les infirmeries et hôpitaux des camps de prisonniers français et allemands pendant la première guerre mondiale vus par le CICR.

Editeur : Les Etudes Hospitalières
38 rue du Commandant Charcot
33000 BORDEAUX CENTRE
Tél. : 05 56 98 85 79 - Fax 05 56 96 88 79
E-mail : contact
Site Internet : etudeshospitalieres