L’alliance des Hôpitaux : le premier GCS associant un établissement hospitalier militaire et un établissement privé à but non lucratif.

La Maison de Santé Protestante de Bordeaux Bagatelle  (MSPB) et l’Hôpital militaire Robert-Picqué ont récemment noué une alliance stratégique. En effet, un Groupement de Coopération Sanitaire de Moyens relie désormais les deux établissements, distants d’un seul kilomètre, depuis le mois de novembre 2012.

 

Baptisé BAHIA (Bagatelle- Hôpital d’instruction des armées), ce groupement devrait amener une densification de la collaboration déjà existante entre les deux établissements,  et permettre une union d’une partie de leurs forces, dans un contexte économiquement contraint.

 

 

Le GCS BAHIA répond à plusieurs objectifs :

 

·         Il vise dans un premier temps à coordonner et optimiser le parcours de soins sur le Sud Gironde et la CUB pour répondre aux besoins de la population,

·         Il inscrit un partage des plateaux techniques (bloc opératoire, réanimation…). Des équipes de Bagatelle interviendront sur le site d’HIA. Inversement des équipes de l’HIA disposeront d’organisation en chirurgie ambulatoire optimisée sur le site de Bagatelle.

·         Il mène une politique ambitieuse d’une modernisation concertée des fonctions supports (gestion des ressources humaines, logistique, formation continue, pilotage et système d’information) dans un contexte budgétaire contraint.

·         Il va permettre aux équipes médicales et soignantes de se rencontrer dans le but d’améliorer la qualité des soins et le parcours des patients sur le territoire. Un des objectifs majeurs est pour l’HIA et Bagatelle d’offrir une forte attractivité pour les équipes médicales.

·         Il est un atout pour le patient à qui le groupement de coopération sanitaire garantit la même qualité des soins, quelle que soit sa porte d’entrée dans le système de soins.

 

 

JP Piermé, Directeur Général de la fondation Bagatelle et Ph Barbrel, médecin chef de l’Hôpital d’Instruction des Armées Robert Picqué,  précisent que ce GCS est complété par des actions de coopération renforcée avec le centre de Lutte contre le Cancer,  l’Institut Bergonié, comme stipulé dans l’accord-cadre signé entre les trois établissements (Bagatelle, Bergonié et l’HIA) le 2 décembre 2011.

 

Le GCS BAHIA est donc la première pierre d’une plateforme partenariale forte de secteur 1 sur Bordeaux Sud.

RESSE