Article 51 : identification et capitalisation des projets FEHAP portés dans l'Océan-Indien

L’article 51 de la LFSS 2018 permet d’expérimenter, pour cinq ans, des organisations innovantes faisant appel à des modes de financements et d’organisation dérogeant au cadre actuel (activités de soins, de prévention et d’accompagnement social, médico-social ou sanitaire).

La FEHAP considère cet article comme un puissant levier pour contribuer à la transformation de notre système de santé. 

Au niveau national, un bureau de suivi a été crée. Il est composé de quelques membres du comité de direction siège, d'un représentant de chacune des commissions nationales, de deux chargés de mission et deux représentants du conseil d’administration seront associés à la démarche : Michel COUHERT, vice-président et Marie-Sophie Desaulle, vice-présidente.

Le bureau, comme instance exécutive par rapport à l’article 51, a un rôle prépondérant car l’ensemble des institutions adhérentes FEHAP sont concernées. Il aura notamment en charge de définir les sujets, la stratégie, le timing ainsi que de valider les différentes étapes. Le bureau se réunira 1 fois par mois.

A ce bureau s’ajoute un comité de pilotage Article 51 composé du Bureau Article 51 et d'un membre désigné par délégation régionale. Il se réunira 1 à 2 fois par an. L’ensemble de ces instances sont pilotées au siège de la FEHAP par Christine SCHIBLER, Directrice de l’Offre de Soins et de la Coordination des parcours de santé.


 

 

Nous souhaitons identifier les projets portés en région, qu’importe leur degré d’avancement (en cours de réflexion ; lettre d’intention rédigée ; projet déposé auprès de l’ARS ; etc.).

Aussi, nous vous remercions de bien vouloir porter à notre connaissance vos projets, en en faisant une brève description et précisant leur état (en cours / déposé) par retour de mail : cecile.ropero@fehap.fr


 

POUR ALLER PLUS LOIN SUR L’ARTICLE 51 :