PSS 228

Capture PSS228

Le dernier numéro de la revue Perspectives Sanitaires & Sociales propose un focus sur deux sujets d’actualité majeurs pour les responsables d’établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux : la sécurisation de l’emploi et le développement professionnel continu.

La loi relative à la sécurisation de l’emploi qui vient d’être adoptée par le Parlement inscrit une nouvelle façon d’appréhender les relations employeurs-salariés et se veut significative d’une nouvelle forme d’expression de la démocratie sociale. Elle est, selon l’exposé des motifs «l’affirmation d’un nouvel équilibre, où l’un et l’autre des acteurs, gagne en sécurité sans perdre en capacité d’adaptation et de mobilité ».

Mais quels sont ces objectifs concrètement ? Quels impacts va-t-elle avoir sur les négociations salariales ? Donne-t-elle davantage de pouvoir aux partenaires sociaux ? Quel impact sur la négociation collective ? Quelles sont les répercussions pour les établissements de santé et sociaux ? Comment modifie-t-elle le mode d’organisation des relations individuelles et collectives de travail ? Quels nouveaux droits sont donnés aux salariés ?

Retrouvez les réponses à ces questions dans ce numéro avec une interview de Michel Sapin, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, qui  revient sur les principaux enjeux de la loi, sur les débats parlementaires et plus particulièrement sur les dispositions concernant le travail à temps partiel, dont l’impact sur le secteur de la santé et des solidarités est majeur, une analyse de Maître Jacques Barthélémy, avocat sur l’Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013 et un décryptage complet de Dominique Jourdan, avocat en droit social sur les principales mesures et de leurs répercussions pour les établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux.

Car l’un des principaux enjeux est bien celui de la capacité d’adaptation permanente des structures, nécessité qui se retrouve également dans le Développement professionnel continu (DPC), dont le processus de construction s’achève.

Le DPC ou l’expression de la mise à jour continue des compétences et des pratiques des professionnels de santé est au confluent de l’amélioration de la qualité des soins et de l’action d’orientation de l’Etat, en fonction des priorités de santé publique identifiées. Quelle est la valeur ajoutée du DPC par rapport au système antérieur ? Comment s’effectue son déploiement ? Quels sont les organismes gestionnaires du DPC ? Les établissements et services sanitaires et sociaux peuvent-ils et doivent-ils s’enregistrer comme organismes gestionnaires ? Comment le mettre en œuvre ? Qui peut en bénéficier ? Quels sont les critères ? Et surtout va-t-il modifier de façon substantielle les compétences des professionnels ?

Retrouvez dans ce numéro tout ce qu’il faut savoir sur le Développement Professionnel Continu et sur sa mise en œuvre dans les établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux.

La revue Perspective sanitaires et sociales c’est aussi le point sur l’actualité du secteur, et des rubriques thématiques : Relations du travail, Achats, Systèmes d’informations en santé, Droit et Santé, Débats publics et Vie associative.