Dossier & Communiqué
Publié le 16 September 2022

Pôle Emploi et AXESS (FEHAP-Nexem) s’engagent dans un partenariat au service des métiers de la cohésion sociale et du soin

Face aux besoins historiques de recrutement dans les établissements et services du secteur social, médico-social et sanitaire privé non lucratif, les employeurs du secteur et Pôle Emploi lancent un plan d’actions inédit, amené à être déployé au niveau régional.

image publication

CP pole emploi

Face aux besoins historiques de recrutement dans les établissements et services du secteur social, médico-social et sanitaire privé non lucratif, les employeurs du secteur et Pôle Emploi lancent un plan d’actions inédit, amené à être déployé au niveau régional.

 

Paris, le 15 septembre 2022

 

Actuellement, en France, 50 000 postes sont à pourvoir dans les établissements et services du secteur social, médico-social et sanitaire privé non lucratif. Si ces besoins ne sont pas nouveaux, ils tendent à s’amplifier, avec près de 150 000 postes à pourvoir d’ici 2025, soit près d’un quart des emplois du secteur.

 

Pour faire face à ces besoins et renforcer l’attractivité de ces métiers au cœur de la cohésion sociale et du prendre soin, AXESS (confédération des employeurs de la branche professionnelle) et Pôle emploi ont signé aujourd’hui un partenariat nouveau.

 

 

Cette collaboration nationale sera déclinée et adaptée localement, pour tenir compte des spécificités de chaque territoire. Elle traduit la volonté renouvelée d’AXESS et de Pôle emploi de renforcer leurs actions communes pour répondre aux besoins présents et futurs.

 

Les objectifs de cette coopération sont les suivants :

 

  • Partager et objectiver les données chiffrées existantes sur les besoins en recrutement
  • Promouvoir le secteur sanitaire, social et médico-social à but non lucratif, ses métiers et ses formations ;
  • Orienter les personnes en recherche d’emploi vers les métiers du secteur et développer leurs compétences par la construction de parcours de formation ;
  • Faciliter et accompagner les recrutements ;
  • Renforcer les démarches inclusives des publics en recherche d’emploi dans ce secteur en mobilisant les dispositifs existants publics ou de branche ;
  • Garantir la mise en œuvre opérationnelle du plan dans les régions.

Alors que l’on estime aujourd'hui à 10 millions le nombre de personnes vulnérables, soit près de 15 % de nos concitoyens ayant besoin de l’aide de professionnels, ceux-ci font défaut aux associations qui accompagnent les personnes vulnérables. On estime ainsi que dans chaque établissement ce sont en moyenne cinq postes qui sont aujourd’hui vacants.

 

Le secteur social et médico-social associatif représente 70 corps de métiers différents, près de 600 000 salariés. Il a connu une augmentation de ses effectifs de près de 12 % en 5 ans et 3,4 % de croissance annuelle de l’emploi sur la dernière décennie.

 

En parallèle, le nombre de candidats dans les écoles qui forment aux métiers du soin et du travail social est en baisse depuis plus de 10 ans (- 39 % entre 2010 et 2017), nécessitant d’élargir les cibles potentielles de candidats et les accompagner dans des parcours de formation.